Les premiers concerts populaires à Angers (1864-1865)

Portrait de Charles Hetzel, Archives départementales de Maine-et-Loire, 11 Fi 966
Portrait de Charles Hetzel, Archives départementales de Maine-et-Loire, 11 Fi 966

Fondateur en 1857 du conservatoire de musique d’Angers, Charles Hetzel (1811-1884) crée en 1864 les Concerts populaires. Se revendiquant de Jules Pasdeloup, qui avait inauguré trois ans auparavant les Concerts populaires de musique classique à Paris, Hetzel investit une salle située dans un quartier populaire et fixe le prix des billets d’entrée à cinquante centimes. Faute d’un véritable orchestre, il se voit contraint de privilégier les œuvres courtes et plus particulièrement les extraits chantés d’opéras alors que, dans le même temps, Pasdeloup promeut plutôt le répertoire symphonique. L’entreprise angevine ne connaît pourtant pas le glorieux destin de son modèle parisien et se réduit à seulement onze concerts au cours de la saison 1864-1865. Malgré cet échec précipité, ces concerts sont d’autant plus le reflet de la vitalité musicale de la ville d’Angers qu’ils font face à la concurrence des Matinées de musique classique organisées par une société de musique de chambre ayant trouvé refuge dans le très distingué Cercle du boulevard. Plus d’une décennie plus tard, en 1877, l’Association artistique d’Angers réussira à réaliser une synthèse entre l’exigence, en termes de programmation, de la société de musique de chambre, et la vocation éducative des concerts populaires de Charles Hetzel.

> Consultez le dossier “ Les concerts populaires de Charles Hetzel à Angers (1864-1865) ” sur Dezède

Pour citer ce billet : Yannick Simon, « Les premiers concerts populaires à Angers (1864-1865) », Carnet Dezède, 02/01/2017, [en ligne] http://dezede.hypotheses.org/419

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *