Archives par mot-clé : Lamoureux

Les Concerts Lamoureux

BHVP, 4C-EPP-1534 – Version 2Après Jules Pasdeloup en 1861 et Édouard Colonne en 1873, Charles Lamoureux fonde en 1881 son propre orchestre symphonique auquel il donne le nom de Société des nouveaux concerts. Très vite, à l’image des Concerts Pasdeloup et des Concerts Colonne, elle sera rebaptisée Concerts Lamoureux. Aujourd’hui encore, après près de 140 ans d’existence, la société poursuit son activité. Le dossier « Concerts Lamoureux (1881-1899) » comporte les 451 concerts placés — à quelques exceptions près — sous la direction du fondateur de la société avant son décès le 21 décembre 1899. Pendant dix-huit ans, Lamoureux avait fait de son orchestre l’instrument de diffusion de la musique de Wagner en France. Des extraits des œuvres du compositeur allemand sont inscrits sur les programmes des concerts hebdomadaires presque tous les dimanches sans exception !

Ce nouveau dossier est la première étape d’un projet visant à réunir dans Dezède les répertoires des trois associations de concerts parisiennes dont l’activité s’étend sur plus d’un siècle et demi.

> Consultez le dossier “ Concerts Lamoureux (1881-1899) ” sur Dezède

Le répertoire des programmes des Concerts Lamoureux

Cours de méthodologie spécialisée avec les étudiants inscrits en première année de master de musicologie à l’université de Rouen (2015-2016)
Charles Lamoureux à la baguette
Charles Lamoureux à la baguette

Au cours du second semestre de l’année universitaire 2015-2016, les étudiants de master de l’université de Rouen vont participer sous la direction de Yannick Simon à la mise en ligne du répertoire des programmes des Concerts Lamoureux dirigés par leur fondateur entre 1881 et 1899. Le corpus sera mis à la disposition des usagers en même temps que paraîtra une étude consacrée à cet important musicien français de la fin du XIXe siècle. Violoniste, Charles Lamoureux (1834-1899) fonde un quatuor à cordes qui interprète des œuvres de Brahms, une société destinée à promouvoir les oratorios (la Société de l’harmonie sacrée) et un orchestre symphonique, la Société des nouveaux concerts. Son nom est indissociablement lié à la diffusion des œuvres de Wagner en France.

> Concerts Lamoureux (dossier en cours)

> Voir aussi le dossier Société de l’Harmonie sacrée (1873-1875)