La création d’Étienne Marcel de Saint-Saëns à Lyon en 1879

Par Jean-Christophe Branger

Gravure en frontispice imprimée dans l’édition piano-chant de Messager, Bibliothèque nationale de France, département Musique [VMB-27

Quatrième opéra de Saint-Saëns, Étienne Marcel est créé au Grand-Théâtre de Lyon, le 8 février 1879, soit près de deux ans après la première de Samson et Dalila à Weimar, le 2 décembre 1877, grâce au soutien de Liszt. À ses débuts, Saint-Saëns rencontre en effet de multiples obstacles pour faire jouer ses opéras en France, notamment à l’Opéra de Paris. Depuis la création de son premier ouvrage, La Princesse jaune, à l’Opéra-Comique en 1872, il ne parvient pas à se faire reconnaître comme compositeur dramatique. Quelques mois avant la première de Samson, il subit d’ailleurs un nouveau revers avec un ouvrage achevé depuis 1865, Le Timbre d’argent, dont la création à Paris au Théâtre-Lyrique est accueillie froidement, le 23 février 1877. [lire la suite]

Le présent dossier est le fruit d’un travail collectif, réalisé en 2020 dans le cadre d’un cours de licence de musicologie, « documentation et recherche », délivré au département de musicologie de l’université Lumière Lyon 2, sous la direction de Jean-Christophe Branger, dans la perspective des célébrations du centenaire de la mort de Camille Saint-Saëns.

> Voir le dossier