Archives par mot-clé : Opéra-Comique

Une recréation d’Adolphe et Clara, opéra-comique en un acte de Dalayrac

Paris, Vingtième Théâtre, 5 janvier 2016, 20h

Adolphe et ClaraL’opéra-comique est au cœur des chantiers menés par les chercheurs de l’équipe Dezède, à laquelle Maxime Margollé appartient en y publiant actuellement une chronologie complète de l’Opéra-Comique entre la Révolution et le Consulat. Il signe ici la direction artistique et les arrangements de la recréation d’un des chefs-d’œuvre du genre ayant marqué durablement le répertoire non seulement de l’institution mère, mais également des théâtres de province. La jeune troupe des Emportés donnent Adolphe et Clara de Dalayrac, sur une mise en scène de Benjamin Pintiaux, avec Thomas Tacquet (direction musicale), David Tricou, Pauline Texier, Igor Bouin et Romain Pascal (lire le communiqué de presse). Réservation : 01 48 65 97 90.

> Déjà 246 représentations d’Adolphe et Clara répertoriées dans Dezède !

> Le saviez-vous ? Dezède a signé une convention avec l’Opéra Comique pour la publication de ses archives… à consulter sans modération !

Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède. Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

Appel à contribution > Colloque international

Paris, École des Chartes, 9-10 mai 2016

Dezède peint par Jean-Baptiste Greuze
Dezède peint par Jean-Baptiste Greuze

Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015 (Nicolas Dezède et son œuvre : un compositeur des Lumières), ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

Ce deuxième colloque se tiendra à l’École des Chartes, salle Léopold Delisle (65 rue de Richelieu, 75002 Paris) les 9 et 10 mai 2016. Il sera suivi l’an prochain du troisième et dernier volet, qui sera consacré à la diffusion en province et à l’étranger des œuvres de Dezède.

> Annonce publiée sur Calenda et modalités d’inscription

> Fiche du premier colloque (mai 2015)