Archives par mot-clé : Richard Wagner

Le Ring à Rouen en 1927

Ce dossier est consacré au Ring présenté à Rouen entre le 5 et le 11 mars 1927.  Il s’inscrit dans le prolongement des différents travaux consacrés aux représentations des opéras de Richard Wagner au Théâtre des Arts de Rouen sur Dezède.

La représentation successive des quatre parties de L’Anneau du Nibelun au Théâtre des Arts de Rouen entre le 5 et le 11 mars 1927 est la quatrième tentative en France. Elle fait suite à la création française à Lyon en 1904, aux quatre séries de représentations à Monaco en 1909 et 1910, et aux quatre autres à l’Opéra de Paris entre 1911 et 1913. Cette mise à la scène du cycle précède de quelques jours celle de Toulouse dont les deux séries se déroulent entre le 20 mars et le 8 avril 1927. Après avoir été à l’origine du retour pacifié d’une œuvre de Wagner à l’Opéra de Paris, en portant à la scène avec succès Lohengrin en février 1891, puis après avoir été le premier en France à présenter Siegfried en février et mars 1900, le Théâtre des Arts de Rouen s’illustre à nouveau par son engagement dans le répertoire wagnérien.

Consulter le dossier « Le Ring à Rouen en 1927 » sur Dezède

Pour citer ce billet : Yannick Simon, « Le Ring à Rouen en 1927 », Carnet Dezède, 29/04/2020, [en ligne] https://dezede.hypotheses.org/2911

Les Concerts Lamoureux

BHVP, 4C-EPP-1534 – Version 2Après Jules Pasdeloup en 1861 et Édouard Colonne en 1873, Charles Lamoureux fonde en 1881 son propre orchestre symphonique auquel il donne le nom de Société des nouveaux concerts. Très vite, à l’image des Concerts Pasdeloup et des Concerts Colonne, elle sera rebaptisée Concerts Lamoureux. Aujourd’hui encore, après près de 140 ans d’existence, la société poursuit son activité. Le dossier « Concerts Lamoureux (1881-1899) » comporte les 451 concerts placés — à quelques exceptions près — sous la direction du fondateur de la société avant son décès le 21 décembre 1899. Pendant dix-huit ans, Lamoureux avait fait de son orchestre l’instrument de diffusion de la musique de Wagner en France. Des extraits des œuvres du compositeur allemand sont inscrits sur les programmes des concerts hebdomadaires presque tous les dimanches sans exception !

Ce nouveau dossier est la première étape d’un projet visant à réunir dans Dezède les répertoires des trois associations de concerts parisiennes dont l’activité s’étend sur plus d’un siècle et demi.

> Consultez le dossier “ Concerts Lamoureux (1881-1899) ” sur Dezède

Pour citer ce billet : Yannick Simon, « Les Concerts Lamoureux », Carnet Dezède, 14/11/2016, [en ligne] https://dezede.hypotheses.org/388