Rock en Seine-Maritime : des Yéyés au Punk (1968-1977)

Ce dossier rassemble 219 concerts rock organisés en Seine-Martime, choisis dans un corpus de 4621 événements établi par Thomas Bacquet (doctorant à Chung-Ang University) à partir du dépouillement du Paris-Normandie qu’il réalisa dans le cadre de son master soutenu en octobre 2009 à l’université de Rouen et intitulé Le Rock en Haute-Normandie entre 1968 et 1977 à travers les annonces du Paris-Normandie (sous la direction de Joann Élart, 2 t., 87 p. + 234 p.) La sélection proposée souligne les aspects les plus remarquables de la diffusion du rock en Seine-Maritime entre 1968 et 1977, dans les limites de ce que donne à lire l’édition rouennaise du Paris-Normandie, et en particulier, la présence de groupes étrangers ou parisiens et l’émergence d’une scène locale.

Suite à l’essoufflement de la mouvance yéyé des sixties et de ses « idoles », les transformations sont multiples après Mai 68 et le début des années soixante-dix s’ouvrent à de nouvelles expériences. L’émergence de médias consacrés au rock, tant à la télévision qu’à la radio, ainsi que d’une presse spécialisée, est désormais en phase avec les nombreuses ramifications de la famille rock. Les phénomènes liés à ce changement d’époque sont également perceptibles en Haute-Normandie, particulièrement dans les agglomérations de Rouen et du Havre. On les retrouve à l’échelle de la presse locale, dont le volume d’écrits relatifs au rock, entre 1968 et 1977, et particulièrement au sujet de la scène régionale, augmente abondamment d’année en année [lire la suite].

> Consulter le dossier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.