Les Concerts du conservatoire de Strasbourg sous la direction de Ropartz (1919-1929)

Ce dossier réunit les 120 concerts de l’orchestre des Concerts du conservatoire de Strasbourg dirigés par J.-Guy Ropartz entre avril 1919 et juin 1929 ainsi que les concerts populaires placés sous la direction d’Ernest-Geoffroy Münch.

Strasbourg redevenue française, le maire confie la direction de l’orchestre, dont les origines remontent à 1855, à Ropartz. Celui-ci a déjà fait ses preuves à Nancy où il a dirigé le conservatoire et l’orchestre des Concerts du conservatoire de 1894 à 1919. A son arrivée, il doit tout d’abord compléter l’effectif de l’orchestre puis il met en place la même recette qu’à Nancy : révision de la programmation, création de nouvelles classes au conservatoire, révision du règlement… Mais sa direction autoritaire ne fait pas l’unanimité. Il doit faire face à une certaine hostilité présente tout au long de ses dix ans d’exercice, Ropartz ne faisant jamais de compromis sur ses choix artistiques (que ce soit pour l’interdiction des bis, les programmes français audacieux ou l’exclusion des œuvres de Brahms dont les Alsaciens étaient friands). Alors qu’à Nancy, la formule qu’il propose aux spectateurs variait régulièrement (il expérimentait des cycles thématiques, concerts populaires ou des concerts de bienfaisance), à Strasbourg, la structure des programmes ne semble pas évoluer.

> Consulter le dossier « Les Concerts du conservatoire de Strasbourg sous la direction de Ropartz (1919-1929) » sur Dezède


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.