Un nouveau dossier : La création française de Siegfried à Rouen en 1900

Ce nouveau dossier « La création française de Siegfried à Rouen en 1900 » rassemble les dix représentations de cet opéra de Richard Wagner (1813-1883) au Théâtre des Arts de Rouen entre le 17 février et le 25 mars 1900. Il inclut aussi la répétition générale du 15 février. La représentation du 17 février 1900 est la création française de Siegfried, la première en français ayant été donnée à Bruxelles, au théâtre de la Monnaie, le 12 janvier 1891. La chronologie des représentations est complétée par un important dossier de presse.

La création française de Siegfried à Rouen le 17 février 1900 vient conclure une décennie marquée par un engouement pour les œuvres de Wagner que la France n’avait pas encore connu. Au cours de cette période, en France, l’œuvre de Richard Wagner rencontre effectivement un succès important dont la ville de Rouen avait été à l’origine. De fait, après le retentissant échec de Lohengrin à l’Éden-Théâtre en 1887, c’est à Rouen qu’un opéra de Wagner est porté à la scène pour la première fois en France. Le succès remporté par Lohengrin en février 1891 à Rouen s’inscrit dans le cadre d’une « offensive » wagnérienne qui voit, en quelques semaines, l’opéra porté à la scène à Rouen (7 février), à Angers et Nantes (21 février), à Lyon (26 février), à Bordeaux (31 mars), à Toulouse (5 mai) et à Bayonne (4 juin). Le 16 juin 1891, Lohengrin fait son entrée au répertoire de l’Opéra de Paris. Dès lors, l’œuvre de Wagner s’installe sur les scènes françaises : le 4 avril 1892, pour la première fois depuis l’échec des représentations de 1861 à l’Opéra, Tannhäuser est donné en France, à Lyon ; la création française du Vaisseau fantôme a lieu à Lille le 28 janvier 1893, celle de La Walkyrie à l’Opéra de Paris le 12 mai 1893, celle de Tristan et Isolde à Monaco le 23 mars 1893. Le 17 février 1900, c’est au tour de Siegfried d’être donné en création française, au Théâtre des Arts de Rouen.

> Consulter le dossier « La création française de Siegfried à Rouen en 1900 » sur Dezède


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.