L’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie (1998-2020)

Traviata Opéra de RouenPartie intégrante du projet SpectaNum faisant lui-même partie du projet CorNum (financé par la Région Normandie), ce dossier réunit les 1702 programmes de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie depuis sa fondation en 1998.

Placé sous le statut de régie municipale depuis 1961, le Théâtre des Arts est contraint par la Ville de Rouen à rédiger un nouveau projet en 1996. Il ferme ses portes et les interprètes permanents (l’orchestre, les chœurs et le ballet) sont licenciés en décembre 1997. Une nouvelle association voit le jour en mai 1998 sous le nom de « Léonard de Vinci – Opéra de Rouen », qui se transforme en établissement public de coopération culturelle (EPCC), l’Opéra de Rouen Haute-Normandie, en 2004. L’orchestre est placé successivement sous la direction d’Oswald Sallaberger, Luciano Acocella, Léo Hussain et enfin Ben Glassberg à partir de 2020.  

Quelques éléments ressortent déjà de la constitution de ce dossier. Au fil des vingt-deux saisons qu’il inclut, le nombre des représentations augmente progressivement. Il n’est malheureusement pas possible, en raison des choix éditoriaux, de rendre compte de l’évolution des activités de l’orchestre, marquée par le développement de la médiation culturelle et des concerts pédagogiques ou pour les publics empêchés. Ces activités ont augmenté de manière significatives depuis une dizaine d’années, le choix a été fait de ne pas les inclure dans le dossier. Ce qui peut surprendre également, c’est la proportion importante des spectacles en diffusion (c’est à dire les spectacles hors les murs ou en tournée) et ce dès la création de l’orchestre. Sur vingt-deux saisons (à l’exception de la saison 2005-2006), les concerts en diffusions semblent compter pour plus de 40 % en moyenne de la programmation (premiers chiffres obtenus grâce à l’outil de visualisation de Dezède pour les vingt-une saisons comptabilisées). Cette partie immergée de l’iceberg rend compte de l’une des missions de l’orchestre, la diffusion de ses activités sur le territoire normand mais aussi national et international, et occupe une place plus importante que prévue. Une saison est aussi particulière dans ce dossier, la saison 2005-2006, puisqu’il s’agit d’une saison délocalisée, le Théâtre des Arts ayant fermé ses portes pour travaux (réfection du bloc de scène). L’Opéra de Rouen s’installe alors dans l’Auditorium Magellan de l’INSA Rouen Normandie à Saint-Étienne-du-Rouvray et au Théâtre Charles Dullin de Grand-Quevilly. Une analyse plus approfondie permettra certainement de mettre en valeur ce nouveau corpus notamment grâce à l’aide d’un nouvel outil d’analyse statistique en cours de développement.

> Le dossier “Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie (1998-2019)”

Ce dossier a été réalisé dans le cadre du projet SpectaNum, déjà cité, qui fait partie du projet CorNum bénéficiant du soutien de la région Normandie. L’un des deux volets de SpectaNum, « Orchestres en Normandie », a pour objectif de reconstituer l’activité des deux orchestres symphoniques normands : l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie et l’Orchestre Régional de Normandie depuis le début de leurs activités en 1998 pour le premier et en 1982 pour le second. Le dossier de l’Orchestre Régional de Normandie est en cours de constitution par Déborah Livet (musicologue et chargée de production/bibliothécaire musicale de l’Orchestre Régional de Normandie). Le second volet, « Bibliothèque numérique des spectacles en Normandie », a bénéficié de nouveaux développements numériques et est accessible sur Dezède. La bibliothèque comprend déjà plusieurs ouvrages sur les théâtres entre le XVIIIe et le XXe siècle, dont certains sont en cours d’indexation comme les tomes 6 et 7 de l’Histoire du Théâtre des Arts de Rouen de Charles Vauclin (manuscrit conservé à la Bibliothèque municipale de Rouen)  ou le tome 1 de l’Histoire des théâtres de Rouen  de Jules-Édouard Bouteiller (Rouen, 1860) — voir l’article de Joann Élart.

> Le dossier de l’Orchestre Régional de Normandie.

> Joann Élart, « La diffusion du répertoire des théâtres parisiens en France entre la Restauration et la monarchie de Juillet », Carnet Dezède, 07/11/2020, [en ligne] https://dezede.hypotheses.org/3026


Appel à contribution : un appel est lancé à toute personne disposant de programmes de salle qui seraient absents du dossier. Nous pensons notamment aux concerts de tournée en Normandie ou à l’étranger. Pour y répondre vous pouvez contacter l’équipe Dezède à l’adresse : dezede.contact@gmail.com. Un document listant les programmes de salle manquants est disponible ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.