Les journées de la composition

Par Yannaël Pasquier

Les Journées de la composition comptent parmi les événements marquants de l’histoire récente du Conservatoire — et tout particulièrement fondateurs de l’identité des nouveaux locaux de l’institution, inaugurés en 1990 par François Mitterrand sur le site de la Villette. Festival dévolu à la création des œuvres des étudiants des classes de composition, ces Journées sont, au-delà de l’exposition, un lieu de rencontre avec le monde professionnel : ainsi les orchestres du Conservatoire côtoient des ensembles spécialisés (Court-Circuit, L’itinéraire, Alternance, Cairn ou encore TM+), réunis sous la baguette de chef·fes également spécialistes des répertoires contemporains. Les neuf éditions du festival, de 1994 à 2011 (devenu biennal en 1997), font ainsi entendre plus de 200 œuvres, pour majorité données en création mondiale.

Ce dossier, qui constitue une nouvelle contribution au programme de recherche portant sur l’histoire des représentations données au Conservatoire de Paris, se distingue certes par le répertoire étudié, exclusivement contemporain, mais également par l’originalité de son objet : seul festival régulier organisé par l’institution dans son histoire récente, les Journées de la composition placent la jeune création comme élément constitutif de l’identité de l’école à l’aube du XXIe siècle.

Reconstitués pour l’essentiel à partir de programmes de salles et des archives du service audiovisuel du Conservatoire, la restitution des données des Journées ont permis d’enrichir Dezède de plus d’une centaine d’autorités-individus. La publication du dossier vise notamment à collecter, auprès de ces derniers, davantage de sources témoignant de la préparation, du déroulement et de la réception des concerts.

Consulter le dossier Les Journées de la composition (1994-2011)



Citer ce billet
Yannick Simon (2023, 19 décembre). Les journées de la composition. Carnet Dezède. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vefp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.