Yvonne Loriod

Par Peter Asimov

Dans le cadre du projet de recherche en cours de Peter Asimov, Reimagining modernism : Yvonne Loriod and the French Musical Avant-Garde (financé par le Leverhulme Trust, ECF-2021-532), ce nouveau dossier retrace les débuts de la carrière de l’une des pianistes françaises les plus renommées du XXe siècle. Ce dossier se concentre sur les années 1940 et 1950 — c’est-à-dire la période précédant son mariage avec le compositeur Olivier Messiaen en 1961 —, offrant ainsi de nouvelles perspectives sur la carrière prodigieuse et multiforme de cette interprète. Les plus de 350 concerts, radiodiffusions et enregistrements en studio déjà répertoriés dans ce dossier nous aident à comprendre l’envergure de l’activité artistique de Loriod, dont l’ampleur a ensuite été occultée par son association singulière avec Messiaen : Nous découvrons ses activités en tant qu’artiste de radio à travers l’Europe ; son rôle dans la promotion des œuvres de Schoenberg, Webern, Bartók et d’autres auprès de publics variés ; son association avec des festivals de musique nouvelle tels que Darmstadt, Donaueschingen, Musica Viva, Fylkingen, la Société internationale de musique contemporaine et d’autres ; ses tournées à travers la Tunisie, l’Algérie et le Maroc dans les dernières années de l’Empire français ; et bien d’autres choses encore.

La base de données est rendue possible grâce à la richesse des documents d’archives récemment mis à la disposition des chercheurs dans le Fonds Olivier Messiaen-Yvonne Loriod à la Bibliothèque nationale de France. Les archives contiennent des programmes de concerts, des partitions annotées, des agendas personnels et de la correspondance, un ensemble de sources complété de plus par des archives des stations de radio et la presse historique. L’introduction bilingue (français et anglais) qui accompagne le dossier comprend une réflexion méthodologique plus approfondie concernant ces différents types de sources.

Alors que la tendance musicologique à centrer les récits historiques sur des compositeurs et leurs œuvres a été particulièrement forte en ce qui concerne le modernisme d’après-guerre, en se focalisant sur une interprète ce dossier constituerait la base d’un autre paradigme narratif des parcours musicaux de cette époque, illustrant la manière dont des interprètes comme Loriod ont façonné et remodelé leur répertoire à travers le temps et l’espace, chevauchant les genres classiques et contemporains et s’adaptant aux médias en développement constant. Un article sur les résultats détaillés de cette base de données est à venir.

Consulter le dossier Yvonne Loriod



Citer ce billet
Yannick Simon (2024, 13 avril). Yvonne Loriod. Carnet Dezède. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w7s9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.