Archives de catégorie : Évolutions

L’actualité des évolutions techniques dans Dezède

GénéaFrance au service de Dezède

Les contributeurs de Dezède travaillant plus particulièrement sur le XXe siècle en France pourront tirer un grand profit du site geneafrance.com qui réunit les informations sur les décès enregistrés par l’INSEE depuis 1970. Théoriquement, tout individu mort en France après cette date figure sur ce site.

Le cas le plus fréquent est celui des élèves du Conservatoire de Paris dont nous connaissons la date et le lieu de naissance, grâce aux listes contenues dans les ouvrages de Constant Pierre et d’Anne Bongrain, mais dont la date et le lieu du décès ne sont pas mentionnés sur le catalogue de la BnF.

Les informations étant uniquement biographiques (il n’y a pas de profession) et la quantité des réponses à une requête pouvant être forte, il faut disposer d’une donnée en plus du nom pour identifier la personne recherchée : l’année ou le lieu de naissance ou de décès. À partir de l’un de ces quatre éléments, on pourra aisément retrouver le nom recherché dans la liste des réponses.

Important : ce site n’aime pas les majuscules et les lettres collées (œ et æ) qu’il faut donc proscrire.

Modèle de données 2023

On nous le demande souvent, alors autant le déposer dans notre carnet, comme cela tout le monde peut le télécharger tranquillement et le lire, l’hiver au coin du feu, l’été les pieds dans l’eau : mesdames et messieurs, dezèdiennes, dezèdiens, dezènautes, développeuses et développeurs, voici le modèle de données de Dezède (version mai 2023), édité par nos aimables développeurs de l’agence NoriPyt.

> télécharger en version PDF vectorisée en cliquant ici.

Sourcer un individu à partir de Wikipédia

Dezède en mode Wiki !

Lorsque l’état civil est incomplet ou fait défaut dans les autorités du catalogue de la Bibliothèque nationale de France – qui doivent toujours être consultées en priorité –, nous recommandons à nos chères utilisatrices et chercheuses, sans oublier nos chers utilisateurs et chercheurs, de prendre cinq minutes pour vérifier la donnée dans Wikipédia. Nous constatons en effet depuis plusieurs années un enrichissement par l’état civil des informations concernant la naissance et le décès d’une personne (dates précises et lieux), d’autant plus fiable qu’il est souvent accompagné d’une note infrapaginale renvoyant à la source primaire. Exemple avec Philippe Bouquet (1937-2023), professeur à l’université de Caen et traducteur en langue suédoise.

Dans la notice FRBNF11893364 de la BnF, la date de naissance est approximative (1937) et le lieu de naissance n’est pas précisé.

À partir de cette source, nous créons notre fiche individu dans Dezède, qui reproduit le même défaut d’informations :

Maintenant, vérifions sur Wikipédia :

La fiche précise bien la date de naissance et le lieu de naissance, et de plus, une note infrapaginale signale en toute transparence critique la source primaire (état civil) :

À partir de ces informations fiables, complétons notre fiche sur Dezède :

Et surtout, n’oublions pas de préciser dans les notes privées l’origine de ces informations inédites, absentes du catalogue de la BnF. Nous recommandons de déposer de simples formules très synthétiques qui serviront à conserver la traçabilité pour les utilisateurs de passage par cette fiche, sans nécessairement développer une référence bibliographique complète :

Ici, nous avons indiqué “ Wiki.FR ” car nous avons utilisé la page française de Wikipédia, pour rappeler que les pages de la plus célèbre Encyclopédie libre ne sont pas toujours de même qualité en fonction de la langue. Pour un individu né en Allemagne par exemple, les pages allemandes de Wikipédia auraient été plus recommandées, et dans ce cas, nous aurions indiqué “ Wiki.DE ”. Et ainsi de suite en fonction de la langue ciblée. Par ailleurs, nous avons ajouté la précision “ (état civil) ” pour confirmer l’infaillibilité des données utilisées.

Enregistrons, et voilà !

Le comité scientifique de Dezède

L’équipe s’agrandit !

Depuis l’origine du portail numérique, Dezède est piloté par ses trois fondateurs réunis au sein d’un comité éditorial. L’évolution des partenariats et des collaborations a fait émerger l’idée de constituer un comité scientifique réunissant plusieurs contributeurs expérimentés et impliqués à divers titres dans la production de données dans Dezède.

Nous remercions pour leur présence : Karine Boulanger, Manuel Cornejo, Frédéric Guérin, Étienne Jardin, Déborah Livet, Arthur Macé, Lucia Pasini, Yannaël Pasquier. Ils participeront à la maintenance scientifique du site et assumeront des missions d’accompagnement, d’encadrement et de formation auprès des nouveaux contributeurs. Ce comité scientifique a vocation par ailleurs à accueillir de nouveaux membres.

Comité scientifique de Dezède > https://dezede.org/comite-scientifique

Légendes : équipe du Stade français de rugby à Buffalo le 17 janvier 1932 © collections BNF ; équipe féminine de football de l’Olympique à Paris le 11 mars 1922 © collections BNF.

Création / Création mondiale / Première représentation mondiale

Une seule expression pour tout le monde !

Chères utilisatrices, chers utilisateurs, le Comité éditorial a décidé d’uniformiser la caractéristique de création des œuvres dans Dezède, ayant constaté la multiplicité des expressions pour caractériser la création absolue d’une œuvre : nous retiendrons pour cela « création mondiale » qui nous semble convenir dans toutes les situations et qui est encore signifiant aujourd’hui.

Cette caractéristique, nous le rappelons, est à préciser dans les éléments de programmes dans la rubrique caractéristiques, comme dans cet exemple :

Yannick Simon précise que la création d’une œuvre est souvent difficile à établir, moins dans le domaine de l’opéra que dans celui des musiques instrumentales et / ou vocales. Il évoque en particulier l’ambiguïté insoluble sur les programmes de concert, qui génère néanmoins de nombreuses erreurs. Sur ces programmes, on peut souvent lire « 1re audition » sans que cela signifie forcément création mondiale – cela peut signifier 1re audition dans la société ou en France sans que cela soit précisé. C’est pourquoi, en cas de doute, il préconise d’indiquer cette information en note comme dans cet événement de Manuel Cornéjo : https://dezede.org/evenements/id/65807/.

On trouvera un exemple d’une ambiguïté conduisant à l’erreur dans l’annonce du concert du 25 février 1932 de l’Orchestre symphonique de Paris. L’interprétation d’Arcana de Varèse est présentée dans la livraison du Guide du concert du 23 février 1932 comme une “première audition” alors que l’œuvre a été créée aux États-Unis cinq ans plus tôt. Rien dans l’annonce ne permet de déterminer s’il s’agit d’une création mondiale, d’une première audition française ou d’une première audition par l’Orchestre symphonique de Paris.


Joann Élart et Yannick Simon