Archives de catégorie : Non classé

Bibliographie (classement alphabétique)

A

ABADIE (abbé), « La musique et la maîtrise à la cathédrale d’Auch au XVIIIsiècle », Bulletin de la société archéologique du Gers, 1900, p. 164.

ABEL, Louis & SCHULE, Jacques, « Salles de concert pour Mulhouse : d’un projet à l’autre », Annuaire historique de la ville de Mulhouse, 3 (1990), p. 39-46.

L’Académie royale de musique au XVIIIe siècle : documents inédits découverts aux Archives Nationales, Paris, Berger-Levrault, 1884, 411 p.

ALCAZAR, Marc, Cent cinquante ans de musique à Lodève (1831-1981), thèse de doctorat (3e cycle), université de Marseille I, 1987, 3 vol.

Alviset, Josette, « La programmation musicale à Vichy : les apparences de la continuité », La vie musicale sous Vichy, Myriam Chimènes (dir.), Bruxelles, Complexe, coll. « IHTP-CNRS », 2001, p. 399-408.

AMANN, Dominique, « La vie musicale à Toulon au XIXe siècle », Bulletin de la société des amis du vieux Toulon, 122 (2000), p. 135-174.

AMAOUCHE, Marie-Dominique, Histoire des pratiques et des goûts musicaux dans l’Aude au XIXe siècle, thèse de 3e cycle, EHESS, 1981, 344 p.

ANDRÉ, Dominique, Poitiers et ses sociétés musicales au XIXe siècle, mémoire de maîtrise, université de Poitiers, 1996.

ANDRES, Gabriel, L’Orchestre philharmonique de Strasbourg. Une histoire faite de bribes d’archives et de souvenirs, Colmar, J. D. Bentzinger, 2004, 140 p.

ANGELO, Mario d’, La musique à la Belle Époque autour du foyer artistique de Gustave Fayet. Béziers-Paris-Fontfroide, 1898-1914, Fontfroide, Musée d’art Gustave Fayet, 2010, 193 p.

AUCOPT, Marie-Hélène, La vie musicale lyonnaise, d’après le dépouillement des comptes-rendus des concerts dans la Revue française de musique, 1912-1914, fondée et dirigée par Léon Vallas, Villeurbanne, École nationale supérieure des bibliothèques, 1975, 31 p.

AUGE DE LASSUS, Lucien, La trompette. Un demi-siècle de musique de chambre, Paris, Delagrave, 1911, 239 p.

AURIOL, Henri, Décentralisation musicale, préface de Gabriel Fauré, Paris, E. Figuière, 1912, 257 p.

Au tempo de l’histoire : Orchestre philharmonique de Strasbourg, 150e anniversaire, 1855-2005, exposition du 9 mai au 8 juillet 2005, Strasbourg, Archives de la ville et de la communauté urbaine/Orchestre philharmonique, 2005, 155 p.

B

BABEAU, Albert, « Les académies de musique de Troyes au XVIIe et au XVIIIe siècle », 1re éd., 1883, fac-sim., La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 157-175.

Baeck, Erik, André Cluytens. Itinéraire d’un chef d’orchestre, Wavre (Belgique), Mardaga, 2009, 416 p.

BARTHEL-CALVET, Sylvie, « Le festival Musica de Strasbourg. Une institution à la croisée d’initiatives nationales, locales et européennes », Revue de musicologie, XCII/1 (2006), p. 195-206.

BARTHELEMY, Maurice, « La vie et la culture musicales en France vers 1762 d’après un manuscrit du Musée de Condé », Recherches, 1 (1960), p. 137-143.

BASSO, Alberto, « Genèse des institutions musicales modernes (XVIIe-XIXe siècles) », Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle : 4. Histoires des musiques européennes, Jean-Jacques NATTIEZ (dir.), Arles/Paris, Actes Sud/Cité de la musique, 2006, p. 700-720.

BAYLE, Laurent, « Naissance d’un festival : le festival Musica à Strasbourg », InHarmoniques, 6 (juin 1990), p. 83-102.

BAZIN, François, La musique à Saint-Malo, recherches sur son origine, ses transformations, son histoire, Saint-Malo, imp. J. Bazouge, 1885, 40 p.

BECQUART, Noël, « Quelques musiciens et gagistes à la veille de la Révolution dans le Périgord », Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, 4e livraison (1980), p. 55-58.

BEGES, Alex & Janine, La vie musicale à Béziers, 1580-1914, préface de François LESURE, Béziers, Société de musicologie du Languedoc, 1982, 318 p.

BELLAIGUE, Camille, L’Année musicale : octobre 1886 à octobre 1887 (-1893), Paris, Librairie Delagrave, 1888-1894, 7 vol.

BELLENFANT, Michel, « La vie musicale à Draguignan au cours du XIXe siècle », Bulletin de la Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var, XXXVIII (1997), p. 112-137.

BELLET, Ch. & REICHARDT, Alexandre, « La musique à Boulogne-sur-Mer », Réunion des sociétés des beaux-arts des départements, Paris, Typographie de E. Plon et Cie, 1881, p. 306-316.

BELLIER, Muriel, « Les Années trente au Mans : aspects de la vie culturelle et musicale », Revue historique et archéologique du Maine, 3e série, tome 18, CXLIX (1998), p. 305-336.

BELLIER, Muriel, « Louis Maingueneau (1884-1950) : une figure mancelle entre musique et industrie », Revue historique et archéologique du Maine, 4e série, t. 3, CLIV (2003), p. 276-307.

BELLIER, Olivier, Les sociétés de musique en Maine-et-Loire au XIXe siècle, mémoire de maîtrise sous la direction de Monsieur Alain Corbin, université de Tours, 1986, 214 p.

BÉNÉDIT, Gustave, Discours sur la décentralisation artistique, académie de Marseille, séance publique du 21 juillet 1850, Marseille, Typographie Barlatier-Feissat et Demonchy, 1850, 19 p.

BENOIST, Éric, « Les grands concerts parisiens. Etude comparative des saisons 1930-1931 et 1937-1938 », Musiques et musiciens à Paris dans les années trente, Danièle Pistone (dir.), Paris, Librairie Honoré Champion, coll. « Musique-Musicologie », 2000, p. 259-270.

BENOIT, Marcelle, « Une association de joueurs d’instruments à Paris en 1681 », Recherches, 4 (1964), p. 82-94.

BENOIT, Marcelle, Versailles et les musiciens du roi, 1661-1733 : Étude institutionnelle et sociale, Paris, Picard, 1971, 474 p.

BENOIT, Marcelle (dir.), Dictionnaire de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Fayard, 1992, 811 p.

BENOIT, Marcelle & DUFOURCQ, Norbert, « Les musiciens de Versailles à travers les minutes notariales de Maître Gayot, versées aux archives départementale des Yvelines (1661-1733) », Recherches, 15 (1975), p. 155- 190.

BERNARD, Élisabeth, « Les abonnés à la Société des concerts du Conservatoire », Music in the eighteen-Thirties, Peter BLOOM (dir.), Stuyvesant (New York), Pendragon Press, 1987, p. 41-54.

BERNARD, Élisabeth, « A Glance at the Archives of Some Parisian Orchestral Societies », 19th-Century Music, VII/2 (Automn 1983), p. 104-106.

BERNARD, Élisabeth, Le chef d’orchestre, Paris, La Découverte, 1989, 255 p.

BERNARD, Élisabeth, Le concert symphonique à Paris entre 1861 et 1914 : Pasdeloup, Colonne, Lamoureux, 4 vol. : Historique des associations ; Programmes ; Analyse des programmes ; Index des compositeurs et des interprètes, thèse de doctorat (3e cycle), université de Paris I, 1976, 144- 346-156-263 p.

BERNARD, Élisabeth, « Habeneck et la Société des concerts du Conservatoire : un destin exemplaire », Le conservatoire de Paris : Des Menus-Plaisirs à la Cité de la musique, 1795-1995, Anne BONGRAIN (dir.), Paris, Buchet-Chastel, 1996, p. 97-116.

BERNARD, Élisabeth, « Jules Pasdeloup et les concerts populaires », Revue de musicologie, 57/2 (1971), p. 150-178.

BERNARD, Élisabeth, Jules Pasdeloup et les Concerts populaires de musique classique vus à travers leur époque, thèse, École pratique des hautes études, 1971, 244 p.

BERNARD, Élisabeth, « Musique et communication : les formes du concert », La musique en France à l’époque romantique (1830-1870), coll. « Harmoniques », Paris, Flammarion, 1991, p. 59-99.

BERNARD, Élisabeth, Programmes de la Société des concerts du Conservatoire de 1828 à 1870, s.l.n.d, 2 vol., 396 p. [en dépôt au département de la musique de la Bibliothèque nationale de France].

BESANÇON, Julien, Festival de musique, une analyse sociologique de la programmation et de l’organisation, Paris, L’Harmattan, 2002, 268 p.

Bibliothèque musicale de M. Pasdeloup créateur des Concerts Populaires. Vente après décès de forts lots de musique des meilleurs auteurs et d’instruments de musique en l’hôtel Drouot (salle n° 10) rues Rossini et Drouot (au rez-de-chaussée) les mardis 5 & mercredi 6 juin 1888 à deux heures très précises par le ministère de M° Sébire, Commissaire-Priseur, assisté de M. Durand, éditeur, et de MM. Gand et Bernardel, luthiers, Fontainebleau, Imprimerie Alfred Pouyé, 1888, 68 p.

BIGET-MAINFROY, Michelle, « Aux origines du concert public et payant », Le Concert. Enjeux, fonctions, modalités, Françoise ESCAL & François NICOLAS (dir.), Paris, L’Harmattan, 2000, p. 75-90.

BIGET-MAINFROY, Michelle, Musique et Révolution française : la longue durée, avec un texte de Gérard HURPIN, Paris, Les Belles Lettres, 1989, 237 p.

BÖDEKER, Hans Erich & VEIT, Patrice, « Sociabilité, musique et concert. Approches et perspectives » Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 1-20.

BÖDEKER, Hans Erich & VEIT, Patrice (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, 515 p.

BÖDEKER, Hans Erich & VEIT, Patrice & WERNER, Michael (dir.), Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (France, Allemagne, Angleterre), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002, 493 p.

BÖDEKER, Hans Erich & VEIT, Patrice & WERNER, Michael (dir.), Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Berlin, Berliner- Wissenschafts-Verlag, 2008, 484 p.

BÖDEKER, Hans Erich & VEIT, Patrice & WERNER, Michael (dir.), Organisateurs et formes d’organisation du concert en Europe, 1700-1920 : institutionnalisation et pratique, Berlin, Berliner-Wissenschafts- Verlag, 2008, 357 p.

BOGHOSSIAN, Irma, Esquisse de la musique à Aix-en-Provence au XVIIIe siècle, mémoire de maîtrise, université de Paris-Sorbonne, 1979, 100 p.

BORREL, Eugène, « Notes sur la musique de la Grande Écurie de 1650 à 1789 », XVIIIe siècle, 34 (mars 1957), p. 33-41.

BOROT, Aurélien, La vie musicale à Toulouse pendant la Seconde Guerre mondiale, mémoire de maîtrise, université de Toulouse, 2004, 267 p.

BOROT, Aurélien, « Musique et spectacles. Chanter au Capitole de Toulouse pendant la Seconde Guerre mondiale », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 117-126.

BOUCHARD, Ernest, L’académie de musique de Moulins au XVIIIe siècle, 1re éd. s.d., rééd. fac-sim. in La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 239-266.

BOUDAREL, Roland, « Les loisirs dans la région stéphanoise au XIXe siècle (1830-1914) », Bulletin du Centre de recherches historiques, Saint-Étienne, Université de Saint-Étienne, 1986, p. 115-176.

BOUDEAU, Océane, Philippe Musard et le bal à l’Opéra. Catalogue du fonds Musard de la bibliothèque du musée de l’Opéra, mémoire de la classe d’histoire de la musique du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, 2006.

BOUDIER, Marie-Élis, La vie musicale à Troyes sous la monarchie de Juillet, mémoire de maîtrise, université de Paris IV-Sorbonne, 1981, 131 p.

BOULLOT-FIQUET, Marie-Laure, La vie musicale à Laval de 1830 à 1914, thèse de doctorat, université de Paris IV, 1993, 762 p.

BOUQUET, Marie-Thérèse, Musique et musiciens à Annecy : les maîtrises, 1630-1789, Ambilly-Annemasse, Imprimerie franco-suisse, 1969, 202 p.

BOURHIS, Michelle, La musique de chambre à Nantes entre les deux guerres, Paris, L’Harmattan, 2011, 335 p.

BOURHIS, Michelle, La Schola Cantorum dans la vie symphonique à Nantes de 1913 à 1947, université de Rouen Normandie, 2017, 657 p.

BOURHIS, Michelle, La vie musicale à Nantes pendant la Seconde Guerre mondiale, Paris, L’Harmattan, 2014, 262 p.

BOURLIGUEUX, Guy, « Document : L’Académie royale de musique en Bretagne », Recherches, 10 (1970), p. 195-196.

BOUSSEAU, Sophie, Les politiques musicales régionales : la France depuis 1945, thèse de doctorat, université de Bordeaux III, 1998, 366 p.

BOUTAREL, Amédée, « Les Concerts populaires et M. Jules Pasdeloup », La Musique des familles, 12 novembre 1885, p. 26-27.

BOUTAREL, Amédée, « Théâtres et concerts subventionnés », Dictionnaire des finances, Léon SAY (dir.), Nancy, Imprimerie Berger-Levrault, 1894, vol. 2, p. 1376-1390.

BOUTET, Laurence, La vie musicale à Vierzon de 1789 à 1914, mémoire de maîtrise, Paris, 1994, 207 p.

BOUVIER, Béatrice, « Les écrits d’architectes sur l’acoustique des lieux de musique en France au XIXe siècle », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 361- 374.

BOUYER, Raymond, « Le public des concerts et la composition des programmes », Revue politique et littéraire-Revue bleue, 27 (1905), p. 857-859.

BOUYSSY, Thérèse, « Une cabale en ville : retour sur une histoire des élites », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 17-31.

BRANCOUR, René, « Les concerts symphoniques parisiens. À propos du centenaire de Pasdeloup », Le Correspondant, CCLXXVI (1919), p. 1086- 1101.

BREINER, Pierre, « La vie musicale à Strasbourg sous la Révolution : continuité ou rupture ? », Revue d’Alsace, 116 (1989), p. 187-193.

BRENET, Michel, Les concerts en France sous l’Ancien Régime, Paris, Fischbacher, 1900, 407 p.

BRETAUDEAU, Isabelle (dir.), Le mouvement scholiste de Paris à Lyon. Un exemple de décentralisation musicale avec Georges Martin Witkowski, Lyon, Symétrie, 2004, 384 p.

BREVAN, Bruno, Les changements de la vie musicale parisienne de 1774 à 1799, Paris, Presses universitaires de France, 1980, 194 p.

BROSSARD, Yolande de, « La vie musicale en France d’après Loret et ses continuateurs (1650-1688) », Recherches, 10 (1970), p. 117-193.

BRUDER-V. PUJEBET, Danielle, Les concerts de musique classique à Paris, description et analyse de la saison 1982-1983, thèse de doctorat de 3e cycle, Université de Paris-Sorbonne, 1987.

BURGAUD, Virginie, Quatre-vingts ans d’activité musicale à Nantes : la Schola cantorum, mémoire de maîtrise, université de Tours, 1994, 112 p.

BRUNEAU, Alfred, La Musique française. Rapport sur la musique en France du XIIIe au XXe siècle ; la musique à Paris en 1900 au théâtre, au concert, à l’Exposition, Paris, Fasquelle, 1901, 255 p.

BUCH, Esteban, « Le chef d’orchestre : pratiques de l’autorité et métaphores politiques », Annales. Histoire, Sciences sociales, 4 (2002), p. 1001-1028.

BURTON, Humphrey, « Les académies de musique en France au XVIIIe siècle », Revue de musicologie, 37 (1955), p. 122-144.

C

CABARAT, Madeleine & Jean-Paul, Le chant d’une ville, Blois, Éd. Notre-Dame de la Trinité, 1995, 352 p.

CAMIER, Bernard, « Les concerts dans les capitales de Saint-Domingue à la fin du XVIIIe siècle », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 75-98.

CAMPARDON, Émile, L’Académie royale de musique au XVIIIe siècle : documents inédits découverts aux Archives nationales, Paris, Berger- Levrault, 1884, 2 vol., 413-409 p.

CAMPOS, Rémy, La Renaissance introuvable ? Entre curiosité et militantisme : la Société des concerts de musique vocale, religieuse et classique du prince de la Moskowa (1843-1847), Centre d’Études supérieures de la Renaissance, coll. « Épitome musical », Paris, Klincksieck, 2000, 264 p.

CARDOZE, Edmond, Musique et musiciens en Aquitaine, Bordeaux, Aubéron, 1992, 446 p.

CARDOZE, Edmond, Musique et musiciens en Aquitaine : additif, Bordeaux, Aubéron, 1997, 62 p.

CAREME, Claude, “La vie musicale à Laon : naissance et développement de l’école de musique, de l’harmonie”, « Musiques de l’Aisne », Mémoires de la Fédération des sociétés savantes du département de l’Aisne, LIV (2009), p. 101-148.

CAREME, Claude, Deux siècles de vie musicale, Laon, xixe-xxe siècles, Laon, Éditions du Courrier de l’Aisne, 1999, 127 p.

CARLEZ, Jules, La Musique à Caen de 1066 à 1848, Caen, Imprimerie de F. Le Blanc-Hardel, 1876, 62 p.

CARLEZ, Jules, La Musique et la société caennaise au XVIIIe siècle. Le père André. Le concert de Caen, Caen, Imprimerie de F. Le Blanc-Hardel, 1884, 26 p.

CARLEZ, Jules, « La musique et le théâtre à Caen pendant la Révolution », Bulletin de la société des Beaux-arts de Caen, IX (1895), p. 95-122.

CARLEZ, Jules, « Les Neustriens. Histoire d’un Orphéon caennais », Mémoires de l’Académie nationale des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, Caen, H. Delesques, 1896, p. 189-250.

CARLEZ, Jules, Le puy de musique de Caen (1671-1685), Caen, Imprimerie de F. Le Blanc-Hardel-Henry Delesques successeur, 1886, 24 p.

CARLEZ, Jules, « La société philharmonique du Calvados (1827-1869), historique et souvenir », Mémoires de l’Académie nationale des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, Caen, H. Delesques, 1909, p. 235-281.

CARSE, Adam, The Life of Jullien, adventurer, showman-conductor and establisher of the promenade concerts in England together with a history of those concerts up to 1895, Cambridge, W. Heffer & Sons, 1951, 136 p.

CASTAIN, E.-J.-M, Essai sur l’art musical, en réponse au programme de la Société philharmonique du Calvados, Falaise, Imprimerie Brée l’aîné, 1834, 34 p.

CASTEL, Claudette, La vie musicale à Avignon d’après L’Écho de Vaucluse, mémoire de maîtrise, université de Paris-Sorbonne, 1995, 190 p.

CASTEL, Yves, Société chorale « Sainte-Cécile » d’Angers : historique (août 1860-avril 1911), Angers, Imprimerie-Librairie F. Lecoq & fils, 1911, 101 p.

CELESTE, Raymond, « Les sociétés de Bordeaux : les anciennes sociétés musicales », 1re éd. 1899-1900, rééd. fac-sim. in La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 7-80.

Centenaire de la Société des concerts populaires d’Angers, 1877-1977, Angers, Société des concerts populaires, 1977, 63 p.

Centenaire de la Société philharmonique de La Rochelle, 1815-1915, La Rochelle, impr. Masson fils et Cie, 1919, 79 p.

CHABRO, Philippe, « La musique provençale au théâtre antique d’Orange », Provence historique, XXX/121 (1980), p. 325-331.

CHALINE, Jean-Pierre, « Loisirs et élites sociales : un exemple normand », Oisiveté et loisirs dans les sociétés occidentales au XIXsiècle, Colloque pluridisciplinaire organisé par le Centre de recherche d’histoire sociale de l’Université de Picardie, Amiens 19-20 novembre 1982, Adeline DAUMARD (dir.), Abbeville, F. Paillart, 1983, p. 185-194.

CHARLE, Christophe, La dérégulation culturelle. Essai d’histoire des cultures en Europe au XIXe siècle, Paris Presses universitaires de France, 2015, 992 p.

CHARLE, Christophe, « Les théâtres et leurs publics : Paris, Berlin, Vienne, 1860-1914 », Capitales culturelles, capitales symboliques. Paris et les expériences européennes, XVIIIe-XXe siècles, Christophe CHARLE & Daniel ROCHE (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 403- 420.

CHASTEL, Anne, « Étude sur la vie musicale à Paris, à travers la presse, pendant le règne de Louis XVI », Recherches, 16 (1976), p. 37-70 et 17 (1977), p. 118-149.

CHAUVRIS-DARBON, Laure, Musique contemporaine et décentralisation, Mémoire de DESS, Université de Paris IV, 1995, 201 p.

CHEVALIER, Aurélie, La musique à Brest dans la seconde moitié du XIXe siècle, mémoire de maîtrise, histoire de l’art, Rennes 2, 1997, 210 p.

CHIMÈNES, Myriam, « Le budget de la musique sous la IIIe République », La musique du théorique au politique, Hugues DUFOURT & Joël-Marie FAUQUET (dir.), Paris, Aux amateurs de livres, 1990, p. 261-312.

CHIMÈNES, Myriam, « Élites sociales et vie musicale parisienne sous la troisième république : promotion, diffusion, création », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 31-46.

CHIMÈNES, Myriam, « Les institutions musicales en France », InHarmoniques, 6 (juin 1990), p. 161-186.

CHIMÈNES, Myriam, Mécènes et musiciens. Du salon au concert à Paris sous la IIIe République, Paris, Fayard, 2004, 776 p.

CHIMÈNES, Myriam, « Les salons parisiens et la promotion des musiciens étrangers (1870-1940) », Capitales culturelles, capitales symboliques. Paris et les expériences européennes, XVIIIe-XXe siècles, Christophe CHARLE & Daniel ROCHE (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 369-380.

CHRISTEN, Arnaud, La musique instrumentale à Colmar au XIXe siècle (1870-1871), mémoire de maîtrise, 1998.

CHUPPIN, Emma, De l’état de la musique en Normandie depuis le IXe siècle, Caen, impr. de Pagny, 1837, 113 p.

“Cinquante ans de musique à Angers”, « Cinquantenaire de la Société des concerts populaires, 1877-1927 », Angers-musical, numéro spécial, 16 janvier 1927 (760e concert), p. 110-142.

CITRON, Pierre, Dictionnaire Berlioz, Paris, Fayard, 2003, 613 p.

CIZERON, Janine, « La vie musicale à Lyon au XVIIIe siècle », Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, p. 83-89.

CLEYET-FAURE, Paulette, « L’activité musicale lyonnaise au XVIIIe siècle », Aspects de la musique baroque et classique à Lyon et en France : Lyon et la musique du XVIe au XXe siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon/ÀCœur joie, 1989, p. 37-52.

CLEYET-FAURE, Paulette, La vie musicale lyonnaise au XVIIIe siècle : ses rapports avec la vie musicale parisienne, thèse de doctorat, université de Saint-Étienne, 1981, 2 vol., 144-408 p.

CŒUROY, André, Historique des Concerts Colonne, Paris, impr. de C. Pailhé, 1929, 12 p.

COMETTANT, Oscar, La Musique de chambre, année 1893 (-1898). Séances musicales données dans les salons de la Maison Pleyel, Wolff et Cie, Reproduction des programmes et comptes-rendus, pour servir à l’histoire de la musique contemporaine, Paris, Impr. de Gautherin, 1894-1898, 6 vol.

Le conservatoire et les concerts de Nancy, à l’occasion du centième Concert populaire (1881-1897), Nancy, Impr. Coopérative de l’Est, 1897, 142 p.

CONTINI, Éric, Une ville et sa musique : les concerts du Conservatoire royal de musique de Liège de 1827 à 1914, Sprimont, Pierre Mardaga, 1990, 203 p.

COOPER, Jeffrey, The Renaissance in the Nineteenth century : The Rise of French Instrumental Music and Parisian Concert Societies, 1828-1871, thèse de doctorat, Cornell University, 1981, 555 p.

COQUIS, André, Le goût musical à Marseille pendant la Monarchie de juillet (1830-1848), thèse de 3e cycle, université d’Aix-en-Provence, 1946, 225 p.

CORBIN, Alain, « Paris-province », Les lieux de mémoire, III. La France, 1. Conflits et partages, Pierre NORA (dir.), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque illustrée des histoires », 1992, p. 777-824.

CORDEY, Jean, La Société des concerts du conservatoire, notice historique, Paris, La Société des concerts du conservatoire, 1941, 24 p.

CORNILLEAU, Éric, La vie musicale à Dinan d’après la presse (1880-1920), mémoire de maîtrise, université de Rennes, 1985.

COURTONNE, Marcel, Un siècle de musique à Nantes et dans la région nantaise (1850-1950), Nantes, Beaufreton (Impr. armoricaine), 1953, 145 p.

CUCUEL, Georges, « La Pouplinière et la musique de chambre au XVIIIe siècle, 1re éd. 1913, Genève, Slatkine reprints, 1971, 456 p.

COUTENCEAU, Agnès, «Inventaire de la Société des concerts populaires conservé à la Bibliothèque Toussaint d’Angers », ouvrage réalisé par l’ARCAMC des Pays-de-la-Loire avec le soutien de la DRAC des Pays-de-la-Loire dans le cadre de l’opération de recensement du patrimoine musical régional menée par le Ministère de la culture et le Conseil régional des Pays-de-la-Loire, Nantes, mars 1997, 110 p.

COUVREUX, Christelle, La vie culturelle à Angers entre les deux guerres, d’après les papiers d’André Bruel, mémoire de maîtrise, université d’Angers, 1996.

CURZON, Henri de, L’histoire et la gloire de l’ancienne salle du Conservatoire de Paris 1811-1911, Paris, M. Senard, 1917, 23 p.

D

DAINES, Matthew, The Société des concerts, 1880-1918 : the salle des Concerts and the State, M.A. Thesis, University of California, 1992.

DANDELOT, Arthur, La Société des concerts du Conservatoire : De 1828 à 1923 : Les grands concerts symphoniques avant et depuis 1828, Paris, G. Havard, 1898, 224 p.

DECOURCELLE, Maurice, La société académique des enfants d’Apollon (1774-1880), Paris, Durand-Schœnewerk et Cie, 1881, 248 p.

DELAHAYE, Michel, La musique dans la vie parisienne de 1909 à la veille de la première guerre mondiale, mémoire de maîtrise, université de Paris- Sorbonne, 1980, 61 p.

DELAIRE, Jacque-Auguste, Des Amateurs de musique et des concerts d’amateurs, Paris, Brière, 1861.

DELAMARCHE, Claire (dir.), Cent ans d’orchestre. Orchestre national de Lyon 1905-2005, Lyon, Éditions Stéphane Bachès, 2005, 156 p.

DÉPOLLIER, Louis, Cinquante ans de musique et de bienfaisance : la Société chorale d’Annecy, 1857-1907, avant-propos de Jean RITZ, Annecy, impr. J. Dépollier, 1907, 113 p.

DEPOUTOT, René, La vie musicale en Lorraine (Metz, Nancy et Toul, 1770-1810) de l’originalité provinciale à l’uniformité française, thèse de doctorat, université de Metz, 1997, 4 vol.

DERE, Anne-Claire, « Histoire de la vie musicale à Nantes », Centre généalogique de l’Ouest, 54 (1er trimestre 1988).

Delamarche, Claire (dir.), Cent ans d’orchestre. Orchestre national de Lyon 1905-2005, Lyon, Éditions Stéphane Bachès, 2005, 156 p.

DELDEVEZ, Ernest, La Société des concerts, 1860-1885, 1re éd. 1887, nouvelle éd. présentée et annotée par Gérard STRELETSKI, Weinsberg, Musik-Edition Lucie Galland, 1998, 377 p.

DESACHE, Jean, De l’intervention administrative dans l’art musical, thèse pour le doctorat présentée à l’université de Paris, Paris, Librairie de la société du recueil Sirey, 1910, 173 p.

DÉTRÉE, Jean-François, Musiciens et musique en Normandie, Cully, OREP Éditions, 2010, 160 p.

DEVRIES-LESURE, Anik, « La musique instrumentale à Marseille durant la première moitié du XIXe siècle », La musique dans le Midi de la France. Tome I, XVIIe-XVIIIe siècles, François LESURE (dir.), actes des rencontres de Villecroze, Paris, Klincksieck, 1994, p. 245-291.

Devun, Blandine, La vie culturelle à Saint-Étienne pendant la Seconde Guerre mondiale, 1939-1944, Saint-Étienne, Presses universitaires de Saint-Étienne, 2005, 230 p.

DI GRACIA, Donna Marie, Concert societies in Paris and their choral repertories (1828-1880), Ph. D., Washington University, 1993, 722 p.

DOÉ DE MAINDREVILLE, Florence, « Liszt et Thalberg à Reims : essai sur la perception et la réception des “virtuoses” dans la cité rémoise au milieu du XIXe siècle », Cahiers Rémois de Musicologie, 4 (décembre 2006), p. 107-120.

DOÉ DE MAINDREVILLE, Florence, « La musique profane à Reims au xviiie siècle », Cahiers Rémois de Musicologie, n°5 (décembre 2007), p. 140-178.

DOÉ DE MAINDREVILLE, Florence, « La musique religieuse à Reims au xviiie siècle », Cahiers Rémois de Musicologie, n°5 (décembre 2007), p. 133-139.

DOÉ DE MAINDREVILLE, Florence, « Naissance et développement de sociétés de quatuors en province dans la seconde moitié du xixe siècle : l’exemple de Reims », Ad Parnassum, 13/26 (october 2015), p. 97-118.

DOÉ DE MAINDREVILLE, Florence, « La Société philharmonique de Reims : trajectoire d’une société de concerts en province au xixe siècle », Actes du colloque Patrimoine musical champenois, Université de Reims (CERHIC – EA 2616 – mai 2008), Cahiers Rémois de Musicologie, Hors-série, 2010, p. 73-98.

DOMERGUE, Charles-Mathieu, Les Jeudis de Monte-Carlo, impressions musicales, Nice/Avignon, imprimerie de F. Séguin, 1875, 201 p.

DORIVAL, Jérôme, Les concerts à Lyon au XVIIe siècle, publication de la journée d’études dirigée par Jérôme DORIVAL, qui s’est déroulée le lundi 14 octobre 2002 au Musée Gadagne à Lyon, Lyon, Musée Gadagne, 2004, 93 p.

DOUSSOT, Joëlle-Elmyre, Musique et société à Dijon au siècle des Lumières, Paris, H. Champion, 1999, 237 p.

DRAG, Christophe, La naissance de l’orchestre symphonique de Nancy et la création des Concerts populaires (1884-1914). Étude structurelle, musicale et financière, mémoire de maîtrise, université de Nancy II, 1993, 317 p.

DRÉMEAUX, François, Vie culturelle et artistique à Cholet dans l’entre-deux-guerres, mémoire de maîtrise, université d’Angers, 2002, 2 vol.

DROMBY, Jean-Marc, La musique dans les Ardennes de 1790 à 1914. Étude institutionnelle, sociologique et esthétique, thèse de doctorat (3e cycle), université de Paris IV, 1986, 3 vol.

DUBOIS, Vincent, Institutions et politiques culturelles locales : éléments pour une recherche socio-historique, Paris, Ministère de la Culture, Comité d’histoire, 1996, 70 p.

DUBOIS, Vincent, Politiques locales et enjeux culturels ; les clochers d’une querelle XIXe-XXe siècle, Paris, Comité d’histoire du ministère de la Culture/La Documentation française, 1998, 456 p.

DUCHESNEAU, Michel, L’avant-garde musicale à Paris de 1871 à 1939, Sprimont, Pierre Mardaga, 1997, 352 p.

DUFETEL, Nicolas & HAINE, Malou (dir.), Franz Liszt, un saltimbanque en province, Lyon, Symétrie, 2007, 424 p.

DUFOURCQ, Norbert, « Concerts parisiens et associations de “symphonistes” dans les premières années du règne de Louis XIV », Revue belge de musicologie, VIII/1 (1954), p. 46-57.

DUFOURCQ, Norbert, « Contribution à l’histoire du Concert spirituel dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Recherches, 19 (1979), p. 195-210.

DUFOURCQ, Norbert, La musique à la cour de Louis XIV et de Louis XV d’après les Mémoires de Sourches et de Luynes, 1681-1758, Paris, Picard, 1970, 183 p.

DUFOURCQ, Norbert, « Notes sur la situation artistique, sociale, financière, de quelques musiciens pensionnés de la Maison du Roi, au crépuscule de la Monarchie », Revue belge de musicologie, XVIII/1-4 (1964), p. 70-96.

DUFOURCQ, Norbert, « Une association de symphonistes en France au XVIIe siècle », Recherches, 20 (1980), p. 255-260.

DUFOURCQ, Norbert & BENOIT, Marcelle, « Les musiciens de Versailles à travers les minutes du bailliage de Versailles, conservées aux archives départementale de Seine-et-Oise », Recherches, 6 (1966), p. 197-226.

DUFOURCQ, Norbert & BENOIT, Marcelle, « Les musiciens de Versailles à travers les minutes notariales de Lamy, versées aux archives départementale de Seine-et-Oise », Recherches, 3 (1963), p. 189-206.

DUKAS, Paul, Les écrits de Paul Dukas sur la musique, avant-propos de Gustave SAMAZEUILH, Paris, Société d’éditions françaises et internationales, 1948, 691 p.

DUMAIN, “Le kiosque de la Couloire à Laon. Des premiers concerts à l’entre-deux-guerres (1877-1924)”, « Musiques de l’Aisne », Mémoires de la Fédération des sociétés savantes du département de l’Aisne, LIV (2009), p. 87-100.

DUREAU, Alexis, Notes pour servir à l’histoire du théâtre et de la musique en France, 1re année (1860), Paris, A. Claudin/Joubert, 1861, 174 p.

DUVIGNEAU, Marion, À quatre temps : la musique en Moselle des origines à nos jours, Saint-Julien-lès-Metz, Archives départementales de la Moselle, 2002, 417 p.

E

Échinard, Pierre, « L’espace du spectacle à Marseille, deux siècles d’évolution », Méditerranée, 73 (février-mars 1991), p. 39-46.

Échinard, Pierre, « Le spectacle, élément majeur de la culture marseillaise », Méditerranée, 114 (2010), p. 19-25.

ÉCORCHEVILLE, Jules, « Quelques documents sur la musique de la Grande Écurie du roi (1690-1730), Sammelbände der internationalen Musik-Gesellschaft, 2 (1900-1901), p. 608-642.

ÉLART, Joann, « Circulation des quatre symphonies œuvre VII de Johann Franz Xaver Sterkel de l’Allemagne à Rouen : un itinéraire singulier du goût musical entre 1770 et 1825 », Studien zu den deutsch-französischen Musikbeziehungen im 18. und 19. Jahrhundert, bericht über die erste gemeinsame Jahrestagung der Gesellschaft für Musikforschung und der Société française de musicologie Saarbrücken 1999, Hildesheim, Georg Olms Verlag, 2002, p. 266-281.

ÉLART, Joann, « La mobilité des musiciens et des répertoires : les exemples de Punto, Garat et Rode aux concerts du Musée », in Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 157-173.

ÉLART, Joann, Musiciens et répertoire de concert en France à la fin de l’Ancien Régime, thèse de doctorat, université de Rouen, 2005.

ÉLART, Joann, « Les origines du concert public à Rouen à la fin de l’Ancien Régime », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 53-73.

ÉLART, Joann, “Premiers résultats de recherche entre la fin de l’Ancien Régime et le 9 Thermidor (1773-1794)”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 79-83.

ÉLART, Joann, « Retour sur le séjour de Mozart à Paris (1778) », in Jean GRIBENSKI & P. TAÏEB (dir.), Mozart et la France de l’enfant prodige au génie (1764-1829), Lyon, Symétrie, 2014, p. 21-38.

ÉLART, Joann, « Une nouvelle voie pour la circulation musicale : l’exemple des symphonies de Sterkel entre France et Allemagne (1777-1783) », Dix-huitième siècle, n°43, 2011 (numéro spécial : “Le monde sonore” dir. Th. Vernet), p. 101-130.

ELLIS, Katharine, « Funding Grand Opera in Regional France : Ideologies of the Mid-Nineteenth Century », Art and Ideology in European Opera, Clive Brown, David Cooper and Rachel Cowgill (dir.), Woodbridge, Boyell & Brewer, 2010, p. 67-84.

ELLIS, Katharine, « A tale of two societies : class, democratisation and the regeneration of early choral musics in France, 1861-1874 », Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 269-288.

ELWART, Antoine, Histoire de la Société des concerts du Conservatoire impérial de musique, 1re éd. 1860, 2e éd. augmentée des programmes des concerts donnés depuis 1860 jusqu’à 1863 inclusivement, Paris, Librairie Castel, 1864, 438 p.

ELWART, Antoine, Histoire des Concerts populaires de musique classique, contenant les programmes annotés de tous les concerts donnés au Cirque Napoléon depuis leur fondation jusqu’à ce jour, suivie de « Six esquisses sur la vie et sur les œuvres de J. Haydn, Mozart, Beethoven, Weber, Mendelssohn et R. Schumann », Paris, Librairie Castel, 1864, 142 p.

ESCAL, Françoise, « Le concert. Approche esthétique », Le Concert. Enjeux, fonctions, modalités, Françoise ESCAL & François NICOLAS (dir.), Paris, L’Harmattan, 2000, p. 217-253.

ESCAL, Françoise & NICOLAS, François (dir.), Le Concert. Enjeux, fonctions, modalités, Paris, L’Harmattan, 2000, 254 p.

ESCOFFIER, Georges, « La circulation des troupes de théâtre lyrique dans le Sud-Est (1750-1789) : un premier bilan de recherche sur un réseau de diffusion culturelle », Revue de musicologie, 92/1 (2006), p. 41-59.

ESCOFFIER, Georges, « De la tentation à la civilisation. La place des femmes au concert en France au XVIIIe siècle », Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 101-128.

ESCOFFIER, Georges, Entre appartenance et salariat : la condition sociale des musiciens en province au XVIIIe siècle à travers l’exemple du Puy en Velay, thèse de doctorat, École pratique des hautes études, 1996, 3 vol., 829 p.

ESCOFFIER, Georges, « Formes institutionnelles et enjeux sociaux des pratiques musicales au XVIIIe siècle : l’exemple du Concert de Grenoble », Revue de musicologie, 87/1 (2001), p. 5-32.

F

FARRENC, Aristide, Les concerts historiques de M. Fétis à Paris, Paris, Vve Dondey-Dupré, 1855, 23 p.

FAUL, Michel, Louis Jullien : Musique, spectacle et folie au XIXe siècle, Biarritz, Atlanta, 2006, 163 p.

FAUQUET, Joël-Marie, Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2003, 1406 p.

FAUQUET, Joël-Marie, Les sociétés de musique de chambre à Paris de la Restauration à 1870, Paris, Aux amateurs de livres, 1986, 448 p.

FAUQUET, Joël-Marie, Les sociétés de musique de chambre à Paris de la Restauration à 1870, thèse de 3e cycle, École pratique des hautes études, 1981, 2 vol., 681 p.

FAUST, Anne-Charlotte, La Société des concerts populaires d’Angers de 1900 à 1914, mémoire de master I, université catholique de l’Ouest (Angers), 2007, 85 p.

FAVIER, Thierry, « Aux origines du concert spirituel : pratiques musicales et formes d’appropriation de la musique dans les églises parisiennes de 1680 à 1725 », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 297-319.

FAVIER, Thierry, « Concert et espace musical en province : Lyon et Dijon au XVIIIe siècle », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 147-182.

FAVRE, Georges, Études musicales monégasques : Notes d’histoire, XVIIIe-XXe siècle, Paris, Picard, 1976, 186 p.

FAVRE, Georges, Histoire musicale de la principauté de Monaco : du XVIe au XXe siècle, Monaco/Paris, Éditions des archives du palais princier/Picard, 1974, 154 p.

FAVRE, Georges, « Un prince mélomane au XVIIIe siècle : la vie musicale à la cour d’Antoine 1er, prince de Monaco (1661-1731) », Revue de musicologie, 57/2 (1971), p. 134-149.

FAVRE, Georges, La villa Valrose (1870-1881) : un haut lieu musical niçois au XIXe siècle, Paris, A. et J. Picard, 1977, 142 p.

FEREY, Mathieu, « « À gauche et à droite du Rhin » : perspectives sur l’action de Joseph-Guy Ropartz à Strasbourg (1919-1929) », La Grande Guerre des musiciens, Stéphane Audoin-Rousseau, Esteban Buch, Myriam Chimènes et Georges Durosoir (dir.), Lyon, Symétrie, 2009, p. 215-229.

FEREY, Mathieu & MENUT, Benoît, « Joseph-Guy Ropartz à Nancy (1894-1919), un exemple de décentralisation musicale », Le mouvement scholiste de Paris à Lyon. Un exemple de décentralisation musicale avec Georges Martin Witkowski, Isabelle BRETAUDEAU (dir.), Lyon, Symétrie, 2004, p. 189-205.

FERRATON, Yves (dir.), Centenaire de l’Orchestre de Lyon 1905-2005. L’orchestre dans la cité : Étude institutionnelle et sociale de l’orchestre symphonique au XXe siècle, Lyon, Dominique Guéniot, 2005, 343 p.

FERRATON, Yves, Encyclopédie musicale en Lorraine, Paris, Éditions Messene, 2000, 143 p.

FERRATON, Yves (dir.), Itinéraires musicaux en Lorraine. Sources, événements, compositeur, actes du colloque de Commercy, 22 novembre 2002, préface de Michel BUR, Langres, D. Guéniot, 2002, 317 p.

FERRATON, Yves (dir.), Musique en Lorraine : contribution à l’histoire de la musique à Nancy, XVIIe-XXe siècles, colloque de Nancy, 6 et 7 octobre 1992, Paris, Klincksieck, 1994, 213 p.

FERRATON, Yves (dir.), Musique et musiciens en Lorraine : milieux, acteurs, sources, actes du colloque d’Épinal (théâtre municipal, 28 novembre 2009), avant-propos de Michel HEINRICH et préface de Véronique CHÉRON, Langre, D. Guéniot, 2009, 290 p.

FERRATON, Yves, « Le répertoire de l’Orchestre philharmonique de Lyon depuis sa fondation en 1905 jusqu’en 1934 (fin de la direction de G.-M. Witkowski) : influence de la musique allemande sur la musique française », Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, p. 91-98.

FERRATON, Yves, Les Witkowski et l’orchestre philharmonique de Lyon. Contribution à l’étude de la vie musicale lyonnaise (1903-1953), thèse de doctorat, université de Paris-Sorbonne, 1982, 4 vol.

FILLONNEAU, Ernest, Les concerts de Paris. Revue de la saison musicale de 1860, Paris, Tardieu, 1860, 39 p.

FONTAINE, Pierrick, La vie culturelle à Douai durant le second conflit mondial, mémoire de maîtrise d’histoire, université de Lille III, 1996, 60 p.

FOURCAUD, Louis de & POUGIN, Arthur & PRADEL, Léon, La salle Pleyel, Paris, Librairies-Imprimeries réunies, 1893, 143 p.

FOURNIE, Madeleine, Musique et théâtre à Rouen à la Belle Epoque : le Président et Mme Chanoine-Davranches, exposition à la bibliothèque municipale de Rouen (décembre 1978-janvier 1979), Rouen, Bibliothèque municipale, 1978, 55 p.

FOURQUEMIN, Louis, La vie musicale à Alençon de 1809 à 1914 : du Corps de musique de la Garde Nationale à la musique municipale, mémoire de maîtrise, université de Poitiers, 2005, 230 p.

FRAGNY, Robert de [Robert Proton de La Chapelle], 50 ans de vie culturelle à Lyon, 1924-1977, préface de Marcel Landowski, Lyon, éd. SME, 1982, 183 p.

FRANCH, Françoise, Le festival de Royan, quatorze ans de musique contemporaine (1964-1977), Mémoire de maîtrise, Toulouse-Le Mirail, 1993.

FRANÇOIS, Philippe, Musique et concerts classiques à Angers (1840-1914), mémoire de maîtrise, université d’Angers, 1993, 175 p.

FRANÇOIS-SAPPEY, Brigitte, « Le personnel de la musique royale de l’avènement de Louis XVI à la chute de la monarchie (1774-1792) », Recherches, 26 (1988-1990), p. 133-172 et 27 (1991-1992), p. 185-199.

FRANÇOIS-SAPPEY, Brigitte. « La vie musicale à Paris à travers les Mémoires d’Eugène Sauzay (1809-1901) », Revue de musicologie, 60 (1974), p. 159- 210.

FROMENT, Rustique, Meyerbeer et son œuvre. Haydn, Mozart, Beethoven, Rossini, les concerts populaires. Thérésa. Lettres d’un campagnard à propos de l’Africaine, Paris, A. Faure, 1866, 147 p.

FROMENTIN, Christian, Des pratiques musicales à Poitiers au XIXe siècle, mémoire de master, université de Poitiers, 2006, 115 p.

Fumet, Joseph, « Angers musiques du XXe siècle ou le pari gagné d’un festival », 303, XVI (1er trimestre 1988), p. 46-51.

FUSS, Sandrine, « Le programme musical et le public du théâtre de Strasbourg à l’ombre de la croix gammée », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 262-270.

FUSS Nikolić, Sandrine, La vie musicale strasbourgeoise à l’ombre de la croix gammée, Colmar, Jérôme Do Bentzinger éditeur, 2015, 396 p.

G

GALABERT, Edmond, « Dix ans de musique à Toulouse. Une œuvre de décentralisation artistique », Revue des Pyrénées, tome XXIV (1912), p. 180-219.

GARDOT, André, Jean Gay, 1912-1934, Angers, Société des concerts populaires, 1935, 23 p.

GARNIER, Édouard, Les concerts populaires à Angers. Causerie musicale du Phare de la Loire (vendredi 28 mars 1879), Nantes, imprimerie du commerce George Schwob, 1879, 33 p.

GASTOUE, Amédée, « La musique à Avignon et dans le Comtat du XIVe au XVIIIe siècle », 1re éd. 1904-1905, fac-sim., La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 177-237.

GAUDEFROY, A., Les concerts du Cercle du nord de Lille, Lille, Imprimerie du Nouvelliste et de La Dépêche, 1892, 217 p.

GENET-DELACROIX, Marie-Claude, Art et état sous la IIIe République : le système des beaux-arts, 1870-1940, Paris, Presses universitaires de la Sorbonne, 1992, 433 p.

GENET-DELACROIX, Marie-Claude, « La décentralisation culturelle et artistique sous la Troisième République (1870-1940) », Jalons pour l’Histoire des politiques culturelles locales, Philippe POIRRIER & Sylvie RAB & Serge RENEAU (dir.), Paris, Ministère de la Culture/Comité Histoire, 1995.

GERBOD, Paul, « L’action culturelle de l’État au XIXe siècle (à travers les divers chapitres du budget général) », Revue historique, 548 (octobre-décembre 1983), p. 389-401.

GEYER, Myriam, La vie musicale à Strasbourg sous l’empire allemand (1871-1918), préface de François LESURE, Strasbourg/Paris, Société savante d’Alsace/École nationale des Chartes, 1999, 302 p.

GILARD-FITO, Claudette, « La confrérie des musiciens de Sarrant aux XVIe et XVIIe siècles », Bulletin de la société archéologique du Gers, 2007, p. 304.

GONNET, Jean, La vie musicale à Épernay, 1831-1870, thèse de doctorat, université de Paris IV, 1988.

GOSSELIN, Guy, L’âge d’or de la vie musicale à Douai (1800-1850), Sprimont, Mardaga, 1994, 236 p.

GOSSELIN, Guy, « Les édifices des festivals lillois dans la première moitié du XIXe siècle », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT & Michael WERNER (dir.) Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 207-225.

GOSSELIN, Guy, « Il y a cent ans, une société de concerts à Lille : l’Orchestre et Chœurs d’amateurs (1887-1910) », Revue du Nord, LXXIV/294 (janvier-mars 1992).

GOSSELIN, Guy, « Jalons pour une étude de la musique de chambre à Lille au XIXe siècle », Musique, esthétique et société au XIXe siècle : Liber amicorum Joël-Marie Fauquet, textes réunis par Damiens COLAS, Florence GETREAU et Malou HAINE, Sprimont, Mardaga, 2007, p. 63- 78.

GOSSELIN, Guy, « L’œuvre de Mozart dans les spectacles lyriques et les concerts du nord de la France au début du XIXe siècle », in Jean GRIBENSKI et P. TAÏEB (dir.), Mozart et la France de l’enfant prodige au génie (1764-1829), Lyon, Symétrie, 2014, p. 163-177.

GOSSELIN, Guy, « La première audition française de l’oratorio de Joseph Haydn La Création (Die Schöpfung) à Lille, le 12 brumaire an IX (3 novembre 1800) », Revue de musicologie, 92/1 (2006), p. 97-108.

GOSSELIN, Guy, « Les premiers festivals musicaux en France au XIXe siècle », Les festivals de musique en France, Jean SAGNES (dir.), Rencontres de Béziers, octobre 1997, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan/ville de Béziers, 1998, p. 7-29.

GOSSELIN, Guy, Les sociétés de concerts à Lille de 1850 à 1914, mémoire de maîtrise, université de Paris-Sorbonne, 1982, 130 p.

GOSSELIN, Guy, La symphonie dans la cité. Lille au xixe siècle, Paris, Vrin, 2011, 504 p.

GOSSELIN, Guy, La vie symphonique à Lille durant la première moitié au XIXe siècle, Habilitation à diriger des recherches, université de Tours, 1996, 3 vol.

GOUBAULT, Christian, « Boieldieu et la musique à Rouen au XIXe siècle », Connaître Rouen. 4. La musique à Rouen, Rouen, Imprimerie Lecerf, 1978, 34 p.

GOUBAULT, Christian, « La Musique à Rouen du VIIe siècle à nos jours », Revue internationale de musique française, 4 (janvier 1981), p. 83-97.

GOUBAULT, Christian, « Musique et bienfaisance : la société philharmonique de Rouen, 1834-1848 », Trames (IUFM de Rouen), 6 (1999), p. 187-192.

GOUBAULT, Christian, La Musique, les acteurs et le public au Théâtre des arts de Rouen, 1776-1914, Rouen, Centre régional de documentation pédagogique, 1979, 119 p.

GOUBAULT, Christian, La vie musicale à Rouen de 1830 à 1914, thèse de doctorat, université de Paris IV, 1977, 991 p.

GOUIRAND, André, Les concerts classiques, programmes et chroniques, parus dans l’Écho symphonique d’octobre 1898 à fin mars 1899. Essai de critique musicale…, Marseille, Samat et Cie, 1899, 175 p.

GOUIRAND, André, La Musique en Provence et le Conservatoire de Marseille, Marseille, P. Ruat, 1908, 484 p.

GRANGER, Sylvie, Les musiciens dans la ville, 1600-1850, Paris, Belin, 2002, 320 p.

GRILLÈRE, Diane, « Menton et Nice sous l’occupation italienne : l’action politico-culturelle de l’Italie fasciste et de la France de Vichy », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 252-261.

GRIVEAU, Maurice, « Impressions musicales de jeunesse. Pasdeloup et les Concerts populaires », Bulletin français de la S.I.M., 12 (15 décembre 1910), p. 662-670.

GRIVEAU, Maurice, « Impressions musicales d’enfance et de jeunesse », Bulletin français de la S.I.M., 7 (15 juillet 1909), p. 652-663.

GRUET-AIZIC, Joëlle, « Trois grandes sociétés musicales de Bordeaux aux XIXe et XXe siècles : la Société de Sainte-Cécile, le Cercle philharmonique, la Société de musique de chambre », Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, p. 99-105.

GUEZINGAR, Marie-Laure, La vie musicale et culturelle à Saint-Malo de 1839 à 1870 : musiques, théâtres, casinos, mémoire de DEA, université de Rennes 2, 1993.

GUILLIN, René de, Du droit des pauvres sur les spectacles à Paris, thèse de doctorat, Paris, A. Rousseau, 1900, 209 p.

Guiraud, Jean-Michel, La vie intellectuelle et artistique à Marseille à l’époque de Vichy et sous l’Occupation, 1940-1944, 1re éd. 1987, Marseille, Jeanne Laffitte, 1998, 356 p.

GUMPLOWICZ, Philippe, Les travaux d’Orphée, 150 ans de vie musicale amateur en France, préface de Madeleine REBERIOUX, Paris, Aubier, 1987, 307 p.

H

HALBREICH, Harry, « Royan 1975-1976 », Musique en jeu, 23 (avril 1976), p. 99-104.

HAMEL, Maurice, « Une visite à Mme Vve Pasdeloup », Comoedia, 13 juin 1924, p. 1-2.

HAMON, N., La musique orphéonique à Rennes dans la première moitié du XXe siècle : la Musique municipale et l’Harmonie des chemins de fer, Mémoire de maîtrise, Université Rennes II, 1991.

HARRIS, Claude, Histoire de l’opéra de Marseille, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille, 1984, 567 p.

HEINTZEN, Jean-François, « La vie musicale à Moulins au XIXe siècle », Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, 74 (2e trimestre 2009).

HENNEBELLE, David, De Lully à Mozart : aristocratie, musique et musiciens à Paris, XVIIe-XVIIIe siècles, Paris, Champ Vallon, 2009, 441 p.

HENNEBELLE, David, « Nobles, musique et musiciens à Paris à la fin de l’Ancien Régime : les transformations d’un patronage séculaire », Revue de musicologie, 87/2 (2001), p. 395-418.

HENNION, Antoine, « L’institution de la musique », 1789-1989, Musique, Histoire, DémocratieColloque international organisé par Vibration et l’IASPM à Paris les 17-20 juillet 1989, Antoine HENNION (dir.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1992.

Hernandez, Pierre, Bernard Lescure et Marie-Louise Roubaud, Toulouse, terre de musique, préface de Michel Plasson, Toulouse, éditions Daniel Brian, 1993, 139 p.

HILD, Michel, « Les concerts à Bordeaux à la fin du XVIIIe siècle d’après le Journal de Guienne », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 123-140.

HIMELFARB, Constance, « La “Nouvelle Athènes” : une colonie d’artistes à Paris sous le duc d’Orléans », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 79-99.

HOLOMAN, D. Kern, « Orchestral Material from the Library of the Société des Concerts », 19th Century Music, 7 (1983), p. 106-118.

HOLOMAN, D. Kern, « Orchestre de Paris », Symphony Orchestras of th World : Selected Profiles, Robert R. CRAVEN, Westport, Conn, Greenwood Press, 1987, p. 100-107.

HOLOMAN, D. Kern, The Société des Concerts du Conservatoire, 1828-1967, Berkeley/Los Angeles/London, University of California Press, 2004, 620 p.

HONEGGER, Geneviève, Au tempo de l’Histoire : Orchestre philharmonique de Strasbourg : 1855-2005, 150e anniversaire, exposition du 9 mai au 8 juillet 2005 aux Archives de la ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg, Strasbourg, Imprimerie de la CUS, 2005, 155 p.

HONEGGER, Geneviève, « Le Conservatoire de Strasbourg et ses liens avec le Théâtre et l’Orchestre municipal (1855-1918) », Musical education in Europe (1770-1914) : compositional, institutional, and political challenges, Michael Fend and Michel Noiray (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2005, p. 677-699.

HONEGGER, Geneviève, Le conservatoire et l’orchestre philharmonique de Strasbourg, Strasbourg, Oberlin, 1998, 256 p.

HONEGGER, Geneviève, « La vie musicale à Strasbourg au XIXe siècle à l’époque française », Revue d’Alsace, 123 (1997), p. 151-184.

HONEGGER, Geneviève, « Concerts donnés à Strasbourg de 1851 à 1870 », répertoire des programmes de concerts, s.l., 2007, 543 p.

HONEGGER, Geneviève & OSTHOFF, Wolfgang, « Hans Pfitzners Programme in Strassburg : I. Orchesterkonzerte », Mitteilungen der Hans Pfitzner Gesellschaft, 62 (2002), p. 63-68.

HONEGGER, Geneviève & OSTHOFF, Wolfgang, « Hans Pfitzners Programme in Strassburg : II. Opern », Mitteilungen der Hans Pfitzner Gesellschaft, 64 (2004), p. 91-118.

HONEGGER, Geneviève & OSTHOFF, Wolfgang, « Hans Pfitzners Programme in Straßburg : III. Kammerkonzerte und Liederabende », Mitteilungen der Hans Pfitzner Gesellschaft, 68 (2008), p. 87-111.

Huglo, Michel, « Solesmes pendant l’Occupation allemande (1940-1944). Pages d’histoire sur l’atelier de la « Paléographie musicale » », Il Saggiatore musicale, 14/1 (2007), p. 81-95.

HUNEAU, Denis, « La vie musicale à Angers durant la Première Guerre mondiale », La Grande Guerre en musique. Vie et création musicales en France pendant la Première Guerre mondiale, Florence Doé de Maindreville et Stéphan Etcharry (dir.), Bruxelles, Peter Lang, 2013, p. 271-289.

HURÉ, Pierre-Antoine & KNEPPER, Claude, Liszt en son temps, coll. « Pluriel », Paris, Hachette, 1987, 669 p.

HUYARD, Étienne, Bordeaux sous la Restauration et la Monarchie de Juillet. La fondation du Cercle philharmonique, Bordeaux, imprimerie E. Taffard, [1929], 17 p.

I

ILLI, Jean-Marc, Le programme de concert : bilan commenté de cinq saisons de concerts de l’orchestre symphonique et lyrique de Nancy (1985-1990), avec le texte intégral de 44 programmes, Université de Lyon II, 1990.

ILLI, Jean-Marc, L’orchestre symphonique et lyrique de Nancy : les concerts de 1884 à 1979 : aspects statistiques, Université de Lyon II, 1991, 88 p.

ILLI, Jean-Marc, Un siècle de vie musicale à Nancy. L’orchestre symphonique et lyrique de Nancy (1882-1979), thèse de doctorat, université de Lyon II, 1994, 2 vol., 602 p.

IMBERT, Hugues, Portraits et études. Lettres inédites de Georges Bizet, Paris, Librairie Fischbacher, 1894, 215 p.

J

Jacono, Jean-Marie, « Marseille en liberté surveillée ? Les ambiguïtés de la vie musicale », La vie musicale sous Vichy, Myriam Chimènes (dir.), Bruxelles, Complexe, coll. « IHTP-CNRS », 2001, p. 385-398.

JACQUOT, Albert, La musique en Lorraine : études rétrospectives d’après les archives locales, Paris, Imprimerie de A. Quantin, 1882, 197 p.

JAHYER, Félix, « Jules Pasdeloup, fondateur des Concerts populaires », Camées artistiques, 9 (3 juillet 1880), p. 1-2.

JARDIN, Étienne, “Le concert dans la presse parisienne — RPCF, 1794-1815”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 65-69.

JARDIN, Étienne, « Concerto de piano à la Société philharmonique du Calvados (1827-1869) : l’impossible programmation ? », Le concerto pour piano français à l’épreuve des modernités, Alexandre DRATWICKI (dir.), Arles/Paris, Actes Sud/Palazzetto Bru Zane, 2015, p. 141-159.

JARDIN, Étienne, « Concerts et conservatoires en France au XIXe siècle » [en ligne], musique.ehess.fr, février 2007, 23 p. (consulté le 20 août 2015).

JARDIN, Étienne, Le conservatoire et la ville. Les écoles de musique de Besançon, Caen, Rennes, Roubaix et Saint-Étienne au XIXe siècle, thèse de doctorat sous la direction de Michael Werner, EHESS, 2006.

JARDIN, Étienne, « Entre art et loisir : définir la politique éducative d’un conservatoire. L’exemple de Saint-Étienne à la Belle Époque », Revue de musicologie, 96/1 (2010), p. 91-116.

JARDIN, Étienne, « La musique à Caen sous la Troisième République d’après un amateur : le cahier Le Vallois (1870-1927) », Annales de Normandie, 57e année, n°3/4 (novembre 2007), p. 309-330.

JARDIN, Étienne, « Les premiers festivals de musique à Caen (1844-1877) » [en ligne] (consulté le 20 août 2015).

JARDIN, Étienne & TAÏEB, Patrick (dir.), Archives du concert : la vie musicale française à la lumière de sources inédites, XVIIIe-XIXe siècles, Arles/Paris, Actes Sud/Palazzetto Bru Zane, 2015, 375 p.

JEANSELME, Christiane, 250 ans de vie musicale et théâtrale à Aix-en- Provence : du début du XVIIe siècle à la veille de la Seconde République, thèse de doctorat d’État, université d’Aix-Marseille I, 1991, 4 vol., 1674 p.

JEANSELME, Christiane, La Vie théâtrale et musicale à Aix de 1756 à 1806, thèse de doctorat de 3e cycle, université d’Aix-Marseille 1, 1980.

JOHNSON, James H., Listening in Paris. A cultural history, Berkeley, University of California Press, 1995, 384 p.

Jong, Émelie de, « La montée en puissance du “Plan Landowski” et la naissance d’une vraie politique musicale en France », Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel, 1971-1973, Augustin Girard, Geneviève Gentil, Jean-Pierre Rioux et Jean-François Sirinelli (dir.), Paris, La Documentation française/Comité d’histoire du ministère de la culture, 1995, p. 383-403.

JOUHANNEAUD, Camille, « Notes pour servir à l’histoire de la musique et du théâtre à Limoges au XIXe siècle », Bulletin de la société d’archéologie et d’histoire du Limousin, 55 (1905), p. 392-419 et 56 (1906), p. 48-108.

JULLIEN, Adolphe, « Jules Pasdeloup et les concerts populaires », Musique : mélanges d’histoire et de critique musicale et dramatique, Paris, Librairie de l’art, 1896, p. 308-332.

K

KALIFA, Dominique, La culture de masse en France, 1860-1930, coll. « Repères », Paris, La Découverte, 2001, 123 p.

KLEM, Olivier, La vie musicale à Metz de 1852 à 1914, mémoire de maîtrise, université de Metz, 1990.

KRAMER, Ursula, « “Un article de Paris”. Paul Taffanel und die Herausbildung der französischen Bläserkammermusik-Kultur im ausgehenden 19. Jahrhundert », Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 307-322.

KRAUS, Beate Angelica, Beethoven-Rezeption in Frankreich : von ihren Angangen bis zum Untergang des Second Empire, Bonn, Beethoven- Haus, 2001, 368 p.

KRAUS, Beate Angelica, « Une Passion sans passion ? L’accueil de la Passion selon saint Matthieu de J. S. Bach à Paris », Histoire, humanisme et hymnologie. Mélanges offerts au professeur Édith Weber, textes réunis par Pierre GUILLOT et Louis JAMBOU, Paris, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, coll. « Musiques/Écriture », 1997, p. 141-147.

L

LACHESE, Éliacin, « Le Concert d’étude à Angers », Revue de l’Anjou et du Maine, I (1857), p. 197-223.

LACHESE, Éliacin, « La musique à Abbeville et à Angers », Mémoire de la société d’agriculture, sciences et arts d’Angers, XIX (1876), p. 5-11.

LACOMBE, Hervé, “Conception et méthode du RPCF (Répertoire des programmes de concert en France)”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 59-64.

LACOME, Paul, La saison musicale par une réunion d’écrivains spéciaux. 1866, 1re année, Paris, Faure, 1867.

LAFOSSE, Roger, Quinze ans de Sigma à travers la presse, Bordeaux, Imprimerie spéciale Sigma, 1980, 148 p.

LA LAURENCIE, Lionel de, L’Académie de musique et le concert de Nantes à l’Hôtel de la Bourse (1727-1767), Paris, Société française d’imprimerie et de librairie, 1906, 211 p.

LANGELLIER-BELLEVUE, Richard, La musique à la cour et à la ville d’après les actes du secrétariat et des dépêches de la maison du roi, 1765-1793, thèse, Conservatoire national supérieur de musique, 1976, 3 vol., 750 p.

LANGELLIER-BELLEVUE, Richard & MACHARD, Roberte, « La musique à Paris et à Versailles d’après les actes du secrétariat de la maison du roi de 1765 à la Révolution », Recherches, 19 (1979), p. 211-302.

LANTZ, Pierre, La vie musicale en Franche-Comté, université de Franche-Comté, 1978.

LAPLENIE, Michel, « Charles Levens, Maître de musique à la Primatiale Saint-André de Bordeaux », Actes de l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, 5e série (2009), p. 147-162.

LASSABATHIE, Théodore, Histoire du Conservatoire impérial de musique et de déclamation suivie de documents recueillis et mis en ordre, Paris, Michel Lévy frères, 1860, 572 p.

LASSALLE, Albert de & THOINAN, Ernest, La musique à Paris, Paris, Morizot, 1863, 356 p.

LE BAIL, Karine, « Une radio dans la ville : pratiques artistiques et mutations de l’espace urbain », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 177-184.

LECLERC, Jean-Baptiste, Essai sur la propagation de la musique en France, sa conservation et ses rapports avec le gouvernement, Paris, Imprimerie nationale, Prairial an IV, 66 p.

LEFEBVRE, Léon, Le Concert de Lille. 1726-1816, 1re éd. 1908, rééd. fac-sim. in La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 81-156.

LEFEBVRE, Léon, La musique et les beaux-arts à Lille au XVIIIe siècle, Lille, Imprimerie Lefebvre-Ducrocq, 1893, 53 p.

LEFEUVRE, René, Au service de la musique. La Société philharmonique de Laval, son histoire, ses réalisations, Laval, imp. des Papeteries de l’Ouest, 1949.

LEMONNIER, André-Hippolyte, Notice historique sur la Société académique des Enfants d’Apollon, Paris, Imprimerie F. Malteste, 1860, 26 p.

LE MOIGNE-MUSSAT, Marie-Claire, « Les chemins de la musique en Bretagne au XVIIIe siècle et au début au XIXe siècle », Revue de musicologie, 92/1 (2006), p. 83-95.

LE MOIGNE-MUSSAT, Marie-Claire, Musique et société à Rennes aux XVIIIe et XIXe siècles, préface de Jean MONGRÉDIEN, Genève, Éditions Minkoff, 1988, 446 p.

LE MOIGNE-MUSSAT, Marie-Claire, « Musique et vie mondaine sur la Côte d’Émeraude dans le dernier quart du XIXe siècle : la fête permanente », Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, LXXI (1994), p. 253-278.

LE MOIGNE-MUSSAT, Marie-Claire, « Les transformations du goût musical dans une ville de province : l’exemple de Rennes de 1850 à 1880 », Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, p. 7-18.

LE MOIGNE-MUSSAT, Marie-Claire, La vie musicale en Province : musique et société à Rennes aux XVIIIe et XIXe siècles, thèse de doctorat d’État, université de Paris-Sorbonne, 1986, 4 vol., 1249 p.

LEMONNIER, André-Hippolyte, Notice historique sur la société académique des Enfants d’Apollon, Paris, imprimerie de F. Maleste, 1860, 22 p.

LEMONNIER, Émilien, Du droit des pauvres, VIe congrès d’assistance publique et privée, Montpellier, Imprimerie générale du Midi, 1914, 24 p.

LÉONARDINI, Jean-Pierre (dir.), Festival d’automne à Paris 1972 – 1982, Paris, Messidor/Temps actuels, 1982, 351 p.

LEPILLIER, Gaëlle, La vie musicale du Grand Théâtre du Havre autour de l’opéra et de l’opérette de 1900 à 1925, mémoire de maîtrise, université de Rouen, 2000.

Lespinard, Bernadette, « 1939-1945 : la vie musicale à Lyon entre tradition et innovation », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 127-138.

LESURE, François, « Chambonnières organisateur de concert (1641) », Revue belge de musicologie, III/3 (1949), p. 140-144.

LESURE, François, « Concert de hautbois et musettes au milieu du XVIIe siècle », Revue de musicologie, 37 (1955), p. 83-84.

LESURE, François, Dictionnaire musical des villes de province, Paris, Klincksiek, 1999, 367 p.

LESURE, François, « Musical Academism in France in the Eighteenth Century : Evidence and Problems », Music in the Classic Period. Essays in honor of Barry S. Brook, Allan W. Atlas (ed.), New York, Pendragon Press, 1985, p. 159-180.

LESURE, François (dir.), La musique à Paris en 1830-1831, Paris, Bibliothèque nationale, 1983, 418 p.

LESURE, François (dir.), La musique dans le Midi de la France. Tome I, XVIIe-XVIIIe siècles, actes des rencontres de Villecroze, 5 au 7 octobre 1994, Paris, Klincksieck, 1996, 303 p.

LESURE, François (dir.), La musique dans le Midi de la France. Tome II, XIXe siècles, actes des rencontres de Villecroze, 16 au 18 mai 1996, Paris, Klincksieck, 1996, 324 p.

LETERRIER, Sophie-Anne, « Musique populaire et musique savante au XIXe siècle. Du “peuple” au “public” », Revue d’Histoire du XIXe siècle, 19 (1999), p. 89-103.

LE TRIBROCHE, Alain, La vie musicale à Abbeville et à Amiens au XIXe siècle, mémoire de maîtrise, université de Paris VIII, 1987, 74 p.

LE TRIBROCHE, Alain, La vie musicale à Abbeville et à Amiens au XIXe siècle, Amiens, Imprimerie du CRDP, 1993, 229 p.

LÉVY, Hervé & BASTIEN, Pascal, Un orchestre dans sa ville : 150e anniversaire de l’orchestre philharmonique de Strasbourg, Strasbourg, BKN, 2005, 172 p.

LILTI, Antoine, « Le concert au salon : musique et sociabilité à Paris au XVIIIe siècle », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 125-146.

LINDGREN, Lowell, « Parisian Patronage of Performers from the Royal Academy of Musick (1719-1728) », Music and Letters, 58/1 (january 1977), p. 4-28.

LIOTARD, Ch., « La musique et le théâtre à Nîmes pendant 50 ans : souvenirs d’un amateur », Mémoires de l’Académie de Nîmes, 1881.

Lormier, Nathalie, Le Théâtre sous l’Occupation. Un exemple : le théâtre du Capitole de Toulouse, mémoire de maîtrise d’Histoire, université de Toulouse II-Le Mirail, 1998, 164 p.

LOUPES, Philippe, « Religion, Lumières et musique : le cercle capitulaire de Champion de Cicé et le Musée de Bordeaux », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 87-98.

LUCAS, Eusèbe, Les concerts classiques en France, Paris, Sandoz & Fischbacher, 1876, 215 p.

M

MAHAÏM, Ivan, Beethoven, naissance et renaissance des derniers quatuors, Paris, Desclée de Brouwer, 1964, 2 vol., 581 p.

MAISONNEUVE, Sophie, « Du concert à l’écoute : tendances récentes de l’histoire sociale de la musique », Revue de musicologie, 88/1 (2002), p. 171-186.

MALHERBES, Charles, Trente ans de concerts (Concerts Colonne), 1873-1903, Paris, Kugelmann, 1903, 18 p.

MANCARDI, Sylvie, Le milieu socio-professionnel des maîtres de musique à Paris au XVIIIe siècle, thèse, École des Chartes, 1978.

Marseille, notre opéra : petite histoire et grands événements, Marseille, E. Spiteri, 1987, 287 p.

MARY, Annie, La Société des Concerts du Conservatoire : étude historique (1919-1939), thèse, Paris, Conservatoire national supérieur de musique, 1977, 6 vol.

MATHIEU DE MONTER, Em., « La musique et les musiciens dans les grandes villes de France : 1. Lyon », Revue et Gazette musicale de Paris, 29 août (p. 274-277) et 5 septembre 1875 (p. 284-286).

MATHIEU DE MONTER, Em., « La musique et les musiciens dans les grandes villes de France : 2. Marseille », Revue et Gazette musicale de Paris, 26 septembre (p. 307-310), 3 octobre (p. 314-317), 10 octobre (p. 321-323), 17 octobre (p. 329-332) et 24 octobre 1875 (p. 337-339).

MCQUAIDE, Rosalie, The Crozat concerts, 1720-1727 : A study of concert life in Paris, Ph. D., New York University, 1978, 303 p.

MELLINET, Camille, De la musique à Nantes, Nantes, imprimerie Mellinet, 1837, 136 p.

MIKLER, Florence, La vie musicale à Dijon (1770-1790), mémoire de maîtrise, université de Rouen, 1998.

MIKUS, Sylvain, La vie musicale à Châlon-sur-Marne, 1870-1914Mémoire de la société d’agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, CXII (1995).

MIKUS, Sylvain, La vie musicale à Châlon-sur-Marne, 1870-1914. Éléments d’histoire culturelle et sociale, mémoire de maîtrise, université de Reims, 1995.

MONGRÉDIEN, Jean, « Aux sources du XIXe siècle », 150 ans de musique française, colloque de Lyon, 9-10 mars 1991, Arles/Lyon, Acte Sud/Biennale de la musique française, 1991.

MONGRÉDIEN, Jean, La musique en France des Lumières au Romantisme, 1789-1830, Paris, Flammarion, 1986, 370 p.

MONGRÉDIEN, Jean, « Les premiers exercices publics d’élèves (1800-1815) d’après la presse contemporaine », Le Conservatoire de Paris, 1795-1995. Des Menus-Plaisirs à la Cité de la musique, Anne BONGRAIN & Yves GÉRARD (dir.), Paris, Buchet/Chastel, 1996, p. 15-37.

MONMARCHE, Odile, La vie musicale à Tours à travers la presse locale entre 1871 et 1914, mémoire de maîtrise, université de Tours, 1988.

MORAINVILLE, Lise, Monsieur le Président de la Cour d’appel restera chez lui le… : Les concerts chez les Chanoine-Davranches à Rouen (1892-1914), mémoire de master 1 sous la direction de Joann ÉLART, université de Rouen, 2009, 307 p.

MORAND, Olivier, Les derniers feux des Concerts spirituels parisiens (1816- 1831), thèse pour le diplôme d’archiviste paléographe, 2002.

MORAND, Olivier, « Vie et mort d’une redevance : le droit de l’Opéra (1811- 1831) », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 99-121.

MOREL-BOROTRA, Natalie, « Pierre Bernardeau antidilettante : un avocat aux concerts du Musée de Bordeaux, 1787-1792 », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 99-122.

MOULENQ, Jean, « Société des concerts du Conservatoire », Documents sur Toulouse et sa région, publication de la ville de Toulouse à l’occasion du 39e congrès de l’Association française pour l’avancement des sciences, Toulouse, Privat, 1910, vol. 1, p. 74-78.

MOYSAN, Bruno, « Pratiques lisztiennes du concert », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 133-155.

« La musique à Angers au XVIIIe siècle », L’Anjou historique, XVII (1916-1917), p. 158-161.

La musique en Alsace hier et aujourd’hui, préface de Robert Minder, publié avec le concours du CNRS , Strasbourg, Librairie Istra, coll. « Publications de la Société savante d’Alsace et des régions de l’Est », 1970, 464 p.

Musique en France à l’époque romantique (1830-1870) (La), coll. « Harmoniques », Paris, Flammarion, 1991, 348 p.

La musique et le théâtre à Nice sur la Riviera du XVIIIe siècle à nos jours, exposition au musée Masséna de Nice, Nice, 1935, 153 p.

Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, 108 p.

MUSSAT, Marie-Claire, « Rennes, capitale musicale de la France pendant la « drôle de guerre », La vie musicale sous Vichy, Myriam Chimènes (dir.), Bruxelles, Complexe, coll. « IHTP-CNRS », 2001, p. 355-370.

N

NASLIN, Christine, Les Activités musicales des loges maçonniques de Rouen et de Paris au XIXe siècle : étude comparée, mémoire pour l’obtention du diplôme d’études approfondies, université de Paris IV, 1988, 77 p.

NECTOUX, Jean-Michel, « Trois orchestres parisiens en 1830 : L’Académie royale de musique, le Théâtre-Lyrique et la Société des concerts du Conservatoire », Music in the eighteen-Thirties, Peter BLOOM (dir.), Stuyvesant (New York), Pendragon Press, 1987, p. 471-507.

NÉGRIER, Emmanuel, « Une manifestation musicale au miroir de la ville. Le festival de Radio-France et (de) Montpellier », Musique et politique. Les répertoires de l’identité, Alain DARRÉ (dir.), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Res publica », 1996, p. 127-148.

NIAUX, Viviane, « La vie musicale à Clermont-Ferrand au XIXe siècle », Bulletin historique et scientifique de l’Auvergne, 725 (avril-juin 1995), p. 343-362.

NICOLAS, François, « L’analyse musicale du concert : quelles catégories ? », Le Concert. Enjeux, fonctions, modalités, Françoise ESCAL et François NICOLAS (dir.), Paris, L’Harmattan, 2000, p. 7-43.

NIEDEN, Gesa zur, « Vom grand spectacle zur great season. Das pariser théâtre du Châtelet als Raum musikalischer Produktion (1862-1909) », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts- Verlag, 2008, p. 387-415.

NIQUET, E., « Les anciennes sociétés musicales d’Amiens », 1re éd. 1904, fac- sim., La Vie musicale dans les provinces françaises. IV, Genève, Minkoff Reprint, 1980, p. 267-292.

NOËL, Édouard & STOULLIG, Edmond, Les annales du théâtre et de la musique, Paris, G. Charpentier, 13 vol., 1876-1888.

P

PASLER, Jann, « Building a public for orchestral music. Les Concerts Colonne », Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (France, Allemagne, Angleterre), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002, p. 25-45.

PASLER, Jann, « Concert Programs and their Narratives as Emblems of Ideology », International Journal of Musicology, II (1993), p. 249-308.

PASLER, Jann, « Democracy, Ethics, and Commerce : the Concerts populaires Movement in late 19th-century France », Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 455-479.

PASLER, Jann, « Four organisations, four Agendas : Expanding the Public for Serious Music in late 19th-Century Paris », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 333-357.

PASLER, Jann, La République, la musique et le citoyen, 1871-1914, 1re éd. 2009, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik HEL GUEDJ, Paris, Gallimard, 2015, 679 p.

PAUL, Christian, « Panorama des sociétés musicales de l’arrondissement de Montluçon au XIXe siècle et jusqu’en 1914 », Bulletin annuel des amis de Montluçon, III/60 (2009).

PÉDELABORDE, Cindy, L’orchestre de Pau à la Belle Époque, mémoire de master, université de Bordeaux III, 2006, nb de pages manquant.

PERCHERON, Bénédicte, « Musique, culture et divertissement à Rouen et au Havre sous l’Occupation », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 139-147.

Percheron, Bénédicte, La vie musicale en Seine-Inférieure pendant la Seconde Guerre mondiale, thèse de doctorat, université de Rouen, 2007, 6 vol., 1194 p.

PETITDEMANGE, Isabelle, « Les Concerts symphoniques de Nancy », Annales de l’Est, 1 (1994).

PETITOT, Léonce, La musique à Arras au XIXe siècle, Arras, Imprimerie de la nouvelle société anonyme du Pas-de-Calais, 1942, 31 p.

PIE, Laurent, Bonaventure Petit (1811-1901) : La vie musicale à Perpignan au XIXe siècle, mémoire de maîtrise, université d’Aix-en-Provence, 1992, 141 p.

PIERRE, Constant, Bernard Sarrette et les origines du Conservatoire national de musique et de déclamation, Paris, Delalain frères, 1895, 196 p.

PIERRE, Constant, Le Conservatoire national de musique et de déclamation : documents historiques et administratifs, Paris, Imprimerie nationale, 1900, 1031 p.

PIERRE, Constant, Histoire du Concert spirituel (1725-1790), préface de François Lesure, 1re éd. 1975, Paris, Société française de musicologie, 2000, 385 p.

PISTONE, Danielle, La Musique en France de la Révolution à 1900, Paris, Honoré Champion, 1979, 243 p.

PLACE, Adélaïde de, La vie musicale en France au temps de la Révolution, Paris, Fayard, 1989, 341 p.

POIDEVIN, Aurélien, « Pratiques syndicales dans le secteur du spectacle vivant sous Vichy et l’Occupation : l’exemple des travailleurs de l’art lyrique dans les villes du Mans, de Nice et de Paris », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 241-251.

Poirrier, Philippe, Sylvie Rab, Serge Reneau et Loïc Vadelorge (dir.), Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales, Paris, La Documentation française/Comité d’histoire, 1995, 238 p.

POISOT, Charles-Émile, Essai sur les musiciens bourguignons comprenant une esquisse historique sur les différentes transformations de l’art musical en France du IXe au XIXe siècle, Dijon, Lamarche et Drouelle, 1854, 56 p.

POMMET, François-Joseph et Leïla BARBEDETTE, « La lutherie en Champagne », Cahiers Rémois de Musicologie, n°5 (décembre 2007), p. 107-132.

PONDARD, Sylvie, La société de concerts à Rennes de 1907 à 1914, Mémoire de maîtrise, Université Rennes II, 1987.

PONTET, Josette & PICCO, Dominique, « Les finances du Musée de Bordeaux, 1783-1791 », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 35-52.

PORRET, Amélie, « Louis Fanart : personnage-clé de la vie musicale rémoise au xixe siècle », Actes du colloque Patrimoine musical champenois, Université de Reims (CERHIC – EA 2616 – mai 2008), Cahiers Rémois de Musicologie, Hors-série, 2010.

PORTE, J.-P., Des moyens de propager le goût de la musique en France, et particulièrement dans les départements de l’ancienne Normandie, Caen, F. Poisson, 1835, 96 p.

POULAIN, Martine, « La vie culturelle à Dijon et à Troyes sous l’Occupation : entre imposition, évitement et évasion », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 211-221.

PREMPAIN, « La question des concerts », Bulletin de la Société des Beaux-arts de Caen, 1900, p. 1-11.

PROD’HOMME, Jacques-Gabriel, « Music and Musicians in Paris during the First Two Seasons of the War », Musical Quarterly, 4 (1918), p. 135-160.

PROD’HOMME, Jacques-Gabriel, « La musique à Paris, de 1753 à 1757, d’après un manuscrit de la bibliothèque de Munich», Sammelbände der Internationalen Musik-Gesellschaft, 6 (1904-1905), p. 568-587.

PROD’HOMME, Jacques-Gabriel, Paris qui disparaît. Les Menus Plaisirs du roi : L’École royale et le Conservatoire de musique, Paris, Delagrave, 1929, 144 p.

PROD’HOMME, Jacques-Gabriel, « La Société Sainte-Cécile d’Avignon au XVIIIe siècle », Sammelbände der internationalen Musik-Gesellschaft, 6 (1904-1905), p. 423-427.

R

RAULINE, Jean-Yves, Les sociétés musicales en Haute-Normandie (1792-1914) : contribution à une histoire sociale de la musique, thèse de doctorat, université de Paris IV, 2000, 705 p.

RAYSSAC, Marie-Claude, « La vie musicale à Annecy de 1800 à 1940 », Arts et artistes en Savoie, Actes du XXXVIIe congrès des sociétés savantes de Savoie, Thonon-les-Bains, 19 et 20 septembre1998, Thonon-les-Bains, Académie chablaisienne, p. 273-290.

Régnier, Gérard, « Le jazz dans les villes françaises de la zone occupée », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 157-165.

REUCHSEL, Maurice, La musique à Lyon (aperçu historique), 2e éd. précédée d’une lettre-préface de Léon Paliard, Lyon, impr. de P. Legendre, 1903, 107 p.

REICHARDT, Johann Friedrich, Un hiver à Paris sous le Consulat, 1802-1803, avant-propos, introduction et notes de Thierry LENTZ, avec la collaboration de Florence PINON, traduit de l’allemand par Arthur LAQUIANTE, Paris, Le Grand livre du mois, 2002, 533 p.

RENARD-FOULTIER, Raphaëlle, « Une institution itinérante sous l’Occupation : la villa Médicis à Nice et à Fontainebleau », Ville et culture sous l’Occupation. Expériences françaises et perspectives comparées, Françoise Taliano-des-Garets (dir.), Paris, Armand Colin, 2012, p. 222-230.

RENAUD, Jérôme, Le spectacle à l’impôt : inventaire des archives du Droit des pauvres à Paris, début XIXe siècle-1947, sous la direction de Sylvain RIQUIER, Vélizy/Paris, Doin/Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 1997, 125 p.

« Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 41-91.

REUCHSEL, Maurice, La musique à Lyon (aperçu historique), Lyon, imprimerie P. Legendre, 1903, 109 p.

REYNAUD, Cécile (dir.), L’Orchestre de Paris : de la Société des concerts du Conservatoire à l’Orchestre de Paris, Paris, Éditions du Patrimoine/Centre des monuments nationaux, 2007, 157 p.

RIALLAND-BARBARIN, Solange, Une source d’information musicale : Le Mercure galant, 1679-1683, thèse, Conservatoire national supérieur de musique, 1972, 2 vol.

RICHARDOT, Myriam, Les 900 jours ou l’activité musicale sous le Consulat et l’Empire d’après la Correspondance des amateurs du citoyen Cocatrix, thèse, Conservatoire national supérieur de musique, 1973, 234 p.

RIEMENSCHNEIDER, Rainer, « Décentralisation et régionalisme au milieu du XIXe siècle », Romantisme, 35 (1982), p. 115-136.

RITTERMANN, B. Janet, « Les concerts spirituels à Paris au début du XIXe siècle », Revue internationale de musique française, 16 (1985).

ROCHE, Daniel, Le siècle des lumières en province. Académies et académiciens provinciaux, 1680-1789, Paris, éditions de l’EHESS, 1978, 2 vol., 394 p.

Roger, Philippe, Aspects de la vie musicale à Lyon pendant la deuxième guerre mondiale, Mémoire de maîtrise, université de Lyon II, 1978, 2 vol. (256 + 146 p.).

ROLLAND, Romain, « Le renouveau : Esquisse du mouvement musical à Paris depuis 1870 », Musiciens d’aujourd’hui, Paris, Librairie Hachette, 1908, p. 207-278.

ROMAIN, Louis de, « L’Association artistique d’Angers et les concerts populaires », Revue de l’Anjou, onzième année, XXII (1879), p. 71-89.

ROMAIN, Louis de, L’Association artistique et le vote du conseil municipal d’Angers, épître à messieurs les dix-sept conseillers municipaux qui ont voté la suppression de la subvention allouée à l’Association artistique d’Angers, Angers, Imprimerie G. Paré, 1892, 16 p.

ROMAIN, Louis de, Essais de critique musicale, lettre-préface par Guy de CHARNACÉ, Paris, Alphonse Lemerre éditeur, 1890, 319 p.

ROMAIN, Louis de, « La Société des concerts populaires », Angers et l’Anjou, Angers, Germain & Grassin, 1903, p. 455-460.

ROSE, Gilbert, Metz et la musique : de la Révolution au siège de 1870, Metz, éditions des Paraiges, 2014, 364 p.

ROSE, Gilbert, Le conservatoire de musique de Metz, Metz, Serpenoise, 2002, 223 p.

ROSE, Gilbert, « La vie musicale à Metz au XVIIIe siècle », Musique et société. La vie musicale en province aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, Actes des journées d’études de la Société française de musicologie (Rennes, 8 et 9 septembre 1981), Rennes, Publication de l’université de Rennes II, 1982, p. 51-61.

ROSTAND, Alexis, « La musique à Marseille de 1600 à 1874 », Mémoires de l’académie des sciences, belles-lettres et arts de Marseille, 1872-1874, p. 365-379.

ROYER, Frédéric, La vie musicale à Reims au XVIIIe siècle, mémoire de maîtrise, université de Paris-Sorbonne, 1983, 136 p.

S

SAGNES, Jean (dir.), Les festivals de musique en France, Rencontres de Béziers, octobre 1997, Perpignan/Béziers, Presses universitaires de Perpignan/ville de Béziers, 1998, 158 p.

SAINT-SAËNS, Camille, Écoles buissonnières. Notes et souvenirs, Paris, Pierre Lafitte & Cie, 1913, 366 p.

SAINT-SAËNS, Camille, Harmonie et mélodie, Paris, C. Lévy, 1885, 318 p.

SAINT-SAËNS, Camille, Portraits et souvenirs, 1re éd. 1900, Paris, Calmann-Lévy, 1909, 334 p.

SAJOUS D’ORIA, Michèle, Bleu et or. La scène et la salle en France au temps des lumières, 1748-1807, Paris, CNRS éditions, 2007, 277 p.

SALINGER, Nicole, Orchestre de Paris, Paris, Van de Velde, 1987, 217 p.

SALLÈS, Antoine, Centenaire de la mort de Beethoven. Les premières exécutions à Lyon des œuvres de Beethoven, avec une lettre-préface de M. Édouard Herriot, Paris, J. Jobert, 1927, 53 p.

SALLÈS, Antoine, Les Premiers essais de concerts populaires à Lyon, 1826-1877, Paris, E. Fromont, 1919, 60 p.

SAWKINS, Lionel, « En province, à Versailles et au Concert spirituel : réception, diffusion et exécution des motets de Lalande au XVIIIe siècle », Revue de musicologie, 92/1 (2006), p. 13-40.

SAWKINS, Lionel, « Lalande and the Concert spirituel », The Musical Times, 116/1586 (april 1975), p. 333-335.

SCHNAPPER, Laure, « Entre théâtre et salon : les premières salles de concert parisiennes au XIXe siècle », Mélodies urbaines. La musique dans les villes d’Europe (XVIe-XIXe siècles), Laure GAUTHIER & Mélanie TRAVERSIER (dir.), préface de Jean-Pierre BARTOLI, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2008, p. 201-219.

SCHNAPPER, Laure, Henri Hertz, magnat du piano. La vie musicale en France au XIXe siècle (1815-1870), Paris, éditions EHESS, 2011, 336 p.

SCHNAPPER, Laure, « Le rôle des facteurs de piano dans le développement du concert public à Paris », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 237-255.

SCHNAPPER, Laure, « La société des compositeurs de musique ou l’émergence d’une nouvelle corporation », Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 349-370.

SCHNEIDER, Corinne, « Le concert, lieu d’expression de la temporalité », Le Concert. Enjeux, fonctions, modalités, Françoise ESCAL et François NICOLAS (dir.), Paris, L’Harmattan, 2000, p. 45-74.

SCUDO, Paul, L’année musicale, ou Revue annuelle des théâtres lyriques et des concerts, des publications littéraires relatives à la musique…, Paris, L. Hachette, 1860-1862, 3 vol.

SCUDO, Paul, La musique en l’année 1862, ou Revue annuelle des théâtres lyriques et des concerts, des publications littéraires relatives à la musique et des événements remarquables appartenant à l’histoire de l’art musicale, Paris, J. Hetzel, 1863, 248 p.

SCHWAEDERLE, Fanny, « Un virtuose strasbourgeois, Simon Schwaederlé », Revue catholique d’Alsace, 1904, p. 772-780.

SEGOND-GENOVESI, Cédric, Le Théâtre lyrique et la vie musicale à Calais, 1825-1843, mémoire d’histoire de la musique, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, 2005, 2 vol., 80-260 p.

Sigma, répertoire chronologique des manifestations de 1965 à 1988, Bordeaux, Imprimerie Pujol, 1989, 240 p.

SIGNORILE, Marc, La musique à Arles du milieu du XVIIe siècle à la veille de la Révolution, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille I, 1985, 3 vol.

SIGNORILE, Marc, Musique et société : le modèle d’Arles à l’époque de l’Absolutisme (1600-1789), préface de Jean MONGRÉDIEN, Genève, Minkoff, 1993, 321 p.

SIMON, Roger, Du Droit des pauvres sur les spectacles, thèse de doctorat, Bordeaux, Imprimerie de G. Gounouilhou, 1905, 187 p.

SIMON, Yannick, L’Association artistique d’Angers (1877-1893). Histoire d’une société de concerts populaires suivie du répertoire des programmes des concerts, Paris, Société française de musicologie, 2006, 415 p.

SIMON, Yannick, « Les concertos pour piano dans les grandes sociétés de concerts parisiennes (1828-1914) », Le concerto pour piano français à l’épreuve des modernités, Alexandre DRATWICKI (dir.), Arles/Paris, Actes Sud/Palazzetto Bru Zane, 2015, p. 119-140.

SIMON, Yannick, « L’émergence et la diffusion de la musique de chambre dans les régions françaises au XIXe siècle à travers l’exemple d’Angers (1864-1877) », Revue de musicologie, 101/2 (2015), p. 279-306.

SIMON, Yannick, « Le fonds Adolphe Jullien conservé à la Bibliothèque historique de la ville de Paris », Fontes Artis Musicae, 61/2 (April-June 2014), p. 138-151.

SIMON, Yannick, Jules Pasdeloup et les origines des Concerts populaires, Lyon, Symétrie, 2011, 277 p.

SIMON, Yannick, “Les relations entre Paris et la province à travers l’exemple des concerts populaires en France, 1861-1914”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 84-88.

SIMON, Yannick, « La vie musicale à Angers pendant la Seconde Guerre mondiale », Archives d’Anjou, 2 (décembre 1998), p. 189-204.

SIMON, Yannick, « Les voyages de Monsieur Pasdeloup : Propagation d’un modèle et d’un répertoire symphonique », Ad Parnassum. A Journal of Eighteenth- and Nineteenth-Century Instrumental Music, 15/30 (october 2017), p. 95-134.

SIMOUNEAU, Édouard, « La Société philharmonique de La Rochelle », Réunion des sociétés des beaux-arts des départements, Paris, Typographie de E. Plon et Cie, 1881, p. 301-306.

SIMOUNEAU, Édouard, La Société philharmonique de La Rochelle, notice historique, La Rochelle, Typographie de A. Siret, 1872, 88 p.

« La Société des concerts et les grandes associations symphoniques », Encyclopédie de la musique et dictionnaire du Conservatoire, Albert LAVIGNAC et Lionel de LA LAURENCIE (dir.), Paris, Delagrave, 1913-1931, p. 3684-3714.

SOCIETE PHILHARMONIQUE DE DIEPPE, Statuts, Dieppe, Delavoye, 1892, 17 p.

SOLEIROL, Rapport sur le mémoire de M. Porte relatif aux moyens de propager le goût de la musique en France, et particulièrement dans les départements de l’ancienne Normandie, Metz, S. Lamort, s.d., 11 p.

SORDET, Dominique, Douze chefs d’orchestre, Paris, Librairie Fischbacher, 1924, 107 p.

SOUTHON, Nicolas, « Les symphonies de Beethoven à la Société des concerts du Conservatoire », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 123-164.

STRASSER, Michael Creaman, Ars Gallica : The Société Nationale de Musique and its Role in French Musical Life, 1871-1891, PhD, University of Illinois at Urbana-Champaign, 1998, 683 p.

STRELETSKI, Gérard, Aspect de la direction d’orchestre en France de 1830 à 1880, Paris, [G. Streletski], 1987, 2 vol.

STRELETSKI, Gérard, Édouard-Marie-Ernest Deldevez : chef d’orchestre, compositeur, violoniste (1817-1897), Diplôme d’études approfondies, université de Paris IV (Paris Sorbonne), 1988.

STRELETSKI, Gérard, « Interprètes, chefs et créations : “Idiomatismes” de la vie musicale lyonnaise », Le mouvement scholiste de Paris à Lyon. Un exemple de décentralisation musicale avec Georges Martin Witkowski, Isabelle BRETAUDEAU (dir.), Lyon, Symétrie, 2004, p. 217-273.

T

TAÏEB, Patrick, « Amateurs et professionnels aux concerts du Musée », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 53-84.

TAÏEB, Patrick, « Avant-propos », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 7-16.

TAÏEB, Patrick, « Avant-propos », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 7-16.

TAÏEB, Patrick, « Le concert à la source » [en ligne], propos recueillis par Étienne JARDIN et Yann ROCHER, Portail musique de l’EHESS, 2006 (consulté le 20 août 2015).

TAÏEB, Patrick, « Le concert à Reims », Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 17-52.

TAÏEB, Patrick, « Le concert des Amateurs de la rue de Cléry en l’an VIII (1799-1800), ou la résurgence d’un établissement dont “la France s’honorait avant la Révolution” », Hans Erich BÖDEKER & Patrick VEIT (dir.), Les sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales, sociabilités, Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2007, p. 81-99.

TAÏEB, Patrick, « Les concerts publics », Guide du musée de la Musique, Paris, Cité de la musique/Édition de la Réunion des musées nationaux, 1997, p. 115-144.

TAÏEB, Patrick, « L’exploitation commerciale du concert public en l’an V (1797) : l’exemple de Charles-Barnabé Sageret », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 57-82.

TAÏEB, Patrick, « La musique dans les séances publiques annuelles de l’Académie des beaux-arts : le cas des ouvertures (1803-1830) », Le concours du prix de Rome de musique (1803-1968), Alexandre DRATWICKI & Julia LU (dir.), Lyon, Symétrie, p. 165-188.

TAÏEB, Patrick, L’ouverture d’opéra en France de Monsigny à Méhul, Paris, Société Française de Musicologie, 2007, 494 p.

TAÏEB, Patrick, “Le Répertoire des programmes de concert en France : un projet collectif”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 52-58.

TAÏEB, Patrick, « Suzette au concert Feydeau (1797) ou la vertu déconcertée », Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (France, Allemagne, Angleterre), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2002, p. 403-423.

TAÏEB, Patrick (dir.), « Le Concert », numéro spécial, Revue de musicologie, 93/1 (2007), p. 7-164.

TAÏEB, Patrick & MOREL-BOROTRA, Natalie & GRIBENSKI, Jean (dir.), Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, 241 p.

TALIANO-DES GARETS, Françoise, « Deux villes et leur orchestre : Bordeaux et Toulouse, deux politiques de la musique depuis 1945 », Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales, Philippe Poirrier, Sylvie Rab, Serge Reneau et Loïc Vadelorge (dir.), Paris, La Documentation française/ Comité d’histoire du ministère de la Culture, 1995, p. 105-122.

TALIANO-DES GARETS, Françoise, « Le festival Sigma de Bordeaux (1965-1990) », Vingtième siècle, 36 (octobre-décembre 1992), p. 43-52.

Taliano-des Garets, Françoise, « La musique, enjeu politique dans Bordeaux occupé », La vie musicale sous Vichy, Myriam Chimènes (dir.), Bruxelles, Complexe, coll. « IHTP-CNRS », 2001, p. 371-383.

TALIANO-DES GARETS, La vie culturelle à Bordeaux (1945-1975), Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 1995, 388 p.

TCHOREK, Denis, « Le Cercle Beethoven de Boulogne-sur-Mer, 1868-1871 », Revue de musicologie, 95/2 (2009), p. 399-425.

TERRIER, Agnès, L’orchestre de l’Opéra de Paris : de 1669 à nos jours, Paris, Éditions de la Martinière, 2003, 327 p.

TEULON LARDIC, « La Collection Gilles : valoriser un siècle de programmation au Théâtre de Montpellier (1790-1908) », Écrire l’histoire du théâtre. L’historiographie des institutions lyriques françaises (1780-1914), Séverine FÉRON et Patrick TAÏEB (dir.), Territoires contemporains [en ligne], 8 (2017), http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/prodscientifique/TC.html (consulté le 12 janvier 2018).

TEULON LARDIC, Sabine, Inventer le concert public à Montpellier : la Société des concerts symphoniques (1890-1903), préface de Patrick TAÏEB, Lyon, Symétrie, 2014, 391 p.

TEULON LARDIC, Sabine, « Le concours d’harmonies, fanfares et orphéons du Centenaire Favre à Montpellier (1884) : Vox populi sous l’égide occitane », Revue de la Société d’Histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, 29, 2009, p. 69-87.

TEULON LARDIC, Sabine, « La Société des Concerts Symphoniques de Montpellier (1890-1903) : textes et contexte », Mémoires de l’Académie de Nîmes, tome LXXXII, 2008, p. 153-171.

THÉNARD, Cédric, Contribution à une histoire de la modernité musicale : le festival « Angers, musiques du XXe siècle (1983-1990) », université de Paris I panthéon-Sorbonne, 2015, 2 vol., 432 p.

THOMAS, Claire & PETITDEMANGE, Isabelle, Les Concerts populaires à Nancy de 1882 à 1904, mémoire de licence, université de Nancy II, 1989, 100 p.

TISSOT, Robert-Henri & BELLISSANT, Camille, Le concert des Amateurs à l’hôtel de Soubise (1769-1781). Une institution musicale parisienne en marge de la cour, Grenoble, Publications de la Maison des sciences de l’homme-Alpes, 2004, 126 p.

TOLBECQUE, Auguste, Souvenirs d’un musicien en province, Niort, Imprimerie T. Mercier, 1896, 67 p.

TOURNÈS, Ludovic & VADELORGE, Loïc (dir.), Les sociabilités musicales, Mont-Saint-Aignan, Publications de l’Université de Rouen, 1997, 148 p.

TOYON, Paul-Marie de. La Musique en 1864, documents relatifs à l’art musical recueillis et mis en ordre par Paul de TOYON, Paris, Arnaud de Vresse, 1865, 155 p.

TOYON, Paul-Marie de. La Musique en 1865, documents relatifs à l’art musical recueillis et mis en ordre par Paul de TOYON, 2e année, Paris, Arnaud de Vresse, 1866, 286 p.

V

VADELORGE, Loïc, Rouen sous la IIIe République. Politiques et pratiques culturelles, préface de Jean-Pierre CHALINE, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005, 446 p.

VALLAS, Léon, Un siècle de musique et de théâtre à Lyon, 1688-1789, Lyon, P. Masson, 1932, 559 p.

VEIT, Patrice (dir.), « Espaces et lieux de concert : les contours d’un champ de recherche », Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920, Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner-Wissenschafts-Verlag, 2008, p. 1-31.

VINCENT, Charles, « La Société philharmonique », Il était une fois… La Rochelle, revue d’histoire, de géographie et d’ethnologie, 13/14 (2002).

VERSEPUY, Mario, « La crise musicale en province », Le Ménestrel, 7 juillet 1939, p. 185-186.

VIANO, Richard J., « By Invitation only. Private concerts in France during the second half of the eighteenth century », Recherches sur la musique française classique, XXVII (1991-1992), p. 131-162.

La vie musicale à Bordeaux au XVIIIe siècle. Représentations de l’Opéra et concerts du Musée, Paris, Fédération française pour la coopération des bibliothèques, des métiers du livre et de la documentation, coll. « (Re)découvertes », 2003, 111 p.

VILLIERS, Martin de, « Notice sur la Société philharmonique de Rouen », Précis analytique de l’Académie de Rouen, 42 (1843), p. 266 et 351-377.

VILLIERS, Martin de, « Notice sur la Société philharmonique de Rouen », Annuaire des cinq départements de l’ancienne Normandie, IX, 1842.

VINAY, Mauricette, Un demi-siècle de vie musicale havraise avec Blanche Vinay-Leconte, Le Havre, Éditions de l’estuaire, 1997, 179 p.

VINCENT, Martine, Un Siècle de musique à Orléans, 1789-1914, exposition du 8 octobre au 15 novembre 1993, musée historique (hôtel Cabu), Orléans, Archives municipales, 1993, 47 p.

VINCK, Carl de, « Hector Berlioz et Richard Wagner au cirque Napoléon », Bulletin de l’Académie des beaux-arts, 10 (juin-décembre 1929), p. 186-202.

W

WEBER, William, « Concert », The New Grove Dictionary of music and musician, Stanley SADIE (dir.), London, Macmillan Publishers Limited, 2001, vol. 6, p. 220-235.

WEBER, William, « The concert agent and the social transformation of concert life », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 83-97.

WEBER, William, The Great Transformation of Musical Taste. Concert Programming from Haydn to Brahms, New York, Cambridge University Press, 2008, 334 p.

WEBER, William, « Mentalité, tradition et origine du canon musical en France et en Angleterre au XVIIIe siècle », Annales. Économies, sociétés, civilisation, 4 (1989), p. 849-873.

WEBER, William, Music and the Middle Classes : The Social Structure of Concert Life in London, Paris and Vienna Between 1830 and 1848, 2e ed., Aldershot, Ashgate, 2004, 174 p.

WEBER, William (dir.), The Musician as entrepreneur 1700-1914. Managers, Charlatans and Idealists, Bloomington and Indianapolis, Indiana University Press, 2004, 269 p.

WEBER, William, « The origins of the concert agent in the social structure of concert life », Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (France, Allemagne, Angleterre), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002, p. 121-144.

WEBER, William, “Les programmes de concert comme champ de recherche en musicologie”, « Répertoire des programmes de concerts en France (Le) », Bulletin de l’Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux — Groupe français, 17 (décembre 2009), p. 41-51.

WEBER, William, « Les programmes de concerts, de Bordeaux à Boston », Le Musée de Bordeaux et la musique, 1783-1793, Patrick TAÏEB & Natalie MOREL-BOROTRA & Jean GRIBENSKI (dir.), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2005, p. 175-193.

WEISS VON TROSTRUGG, Henriette, « Mémoire sur la musique à Paris à la fin du règne de Louis XV », Revue musicale, 15/148 (juillet-août 1934), p. 11-119 ; 15/149 (septembre-octobre 1934), p. 161-171 et 15/150 (novembre 1934), p. 252-262.

WERNER, Michael (dir.), « La construction socio-culturelle du concert. En guise d’introduction », Organisateurs et organisations du concert en Europe (1700-1920), Hans Erich BÖDEKER & Patrice VEIT & Michael WERNER (dir.), Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag, 2006, p. 1-17.

WILD, Nicole, Dictionnaire des théâtres parisiens, 1807-1914, 1re éd. 1989, éd. revue et corrigée, préface de Joël-Marie FAUQUET, Lyon, Symétrie, 2012, 526 p.

WOLFF, Albert, Mémoires du boulevard, Paris, Librairie centrale, 1866, 284 p.

Y

YON, Jean-Claude, Les spectacles sous le Second Empire, Paris, Armand Colin, 2010, 368p.

YOUNG, Percy Marshall, « Concert », The New Grove Dictionary of music and musician, Stanley SADIE (dir.), London, Macmillan Publishers Limited, 1980, vol. 4, p. 616-625.

Z

ZAJTMANN, Marc, La vie musicale à Lyon au XIXe siècle, thèse de doctorat, université de Lyon 2, 2000, 669 p.

Maxime Maugé-Renaünt, « Le Ring à Rouen en 1927 »

Richard Wagner (1813-1883) et son œuvre ont profondément marqué la France : du scandale de Tannhäuser au succès de Lohengrin, du rejet nationaliste à la création du mythe wagnérien, il semble que le créateur du Ring ne puisse pas laisser indifférent. En 1861, Wagner peut faire jouer Tannhäuser à Paris, dans une version remaniée dite « de Paris ». Après des répétitions dont le nombre très important est la conséquence du manque d’efforts des musiciens, sûrement découragés par la difficulté de l’œuvre, le compositeur doit faire face à une cabale organisée par les membres du Jockey Club dès la première représentation. Ils s’opposent en effet à l’insertion d’un ballet dans le premier acte, Wagner rompant ici avec son insertion traditionnelle dans le second qui donne aux retardataires la possibilité de le voir. C’est le scandale dans la salle : Wagner décide de tout annuler après la troisième représentation. Ce premier événement déclenche des débats entre partisans et détracteurs, et contribue à la création d’un « mythe wagnérien ». Ainsi, malgré l’échec, qui le marque, le compositeur est loin de passer inaperçu. Ces réactions passionnelles, voire épidermiques, prennent une autre ampleur avec la guerre franco-prussienne (1870-1871) : après la publication d’Une Capitulation, texte dans lequel Wagner raille la France, des musiciens français refusent de jouer ses œuvres, s’inscrivant ainsi dans un large mouvement antiwagnérien à la fois artistique et politique. Cette haine du symbole wagnérien, désormais associé à la défaite française et à la politique « impérialiste » de la Prusse, est illustrée par un événement très marquant : la représentation de Lohengrin, dirigée par Charles Lamoureux (1834-1899) à l’Éden-Théâtre en 1887. La cabale organisée à cette occasion oblige la police à protéger le théâtre et contenir les manifestants : certains d’entre eux sont arrêtés et une seule représentation est donnée. Cependant tout finit par se calmer. Le succès, à la fois local et national, de la représentation de Lohengrin à Rouen en février 1891 entraîne de nombreuses mises à la scène dans d’autres villes de France. En septembre de la même année, Lohengrin entre au répertoire de l’Opéra de Paris. Cet événement marque la fin de l’épisode de refus de Wagner à Paris et est à l’origine d’une certaine « wagnéromania » interrompue jusqu’en 1914. Durant cette période, ses œuvres sont jouées partout en France. La Grande Guerre remet en cause cette unanimité et il faut attendre 1921 pour revoir un opéra de Wagner sur le territoire français : le nom du compositeur reste toujours fortement associé à l’imagerie politique et « impérialiste » de l’Allemagne du xixe siècle et du début du xxe siècle. Cependant durant l’entre-deux guerres, ses œuvres sont jouées de manière intense puisqu’elles représentent environ 15 % de la programmation de l’Opéra de Paris. Ainsi, à travers ces quelques éléments, on constate que Wagner n’est pas seulement au cœur des débats esthétiques français : il est aussi un symbole idéologique et politique.

L’histoire du wagnérisme à Rouen débute en 1891, avec la création de Lohengrin. Cet ouvrage de Wagner est celui qui lui apporte la notoriété internationale. Le Théâtre des Arts de Rouen est la première institution française à jouer l’œuvre après le scandale retentissant de 1887 à Paris. La première est un succès et ce soir-là des journalistes parisiens sont présents dans la salle. Cette première sur la scène rouennaise est suivie par d’autres : Le Vaisseau fantôme en 1896, Tannhäuser en 1897, Siegfried en 1900 (en création française), La Walkyrie en 1906 et Tristan et Isolde en 1914. Néanmoins, les représentations des opéras de Wagner restent marginales puisqu’elles ne représentent que 2,3 % du total des représentations du Théâtre des Arts de Rouen entre 1891 et 1914. Après la Grande Guerre, Wagner n’est plus joué à Rouen et, comme à Paris, il faut attendre 1921 pour revoir son nom sur un programme. Un événement national est cependant attaché à la production lyrique rouennaise et à la réception du compositeur en France : la création du Ring en 1927.

En 1927, le Ring est très attendu à Rouen. Pour le Théâtre des Arts c’est une création considérable, aussi bien financièrement que du point de vue de l’engagement de chacun. En effet, de nombreux articles louent les efforts exceptionnels du personnel et notamment ceux de M. de Loose, le directeur du théâtre. L’orchestre répète avec acharnement, pas moins de sept fois dans les deux mois précédant la première représentation. Ainsi, la création du Ring demande un effort important à l’ensemble du personnel du Théâtre des Arts, qui attend un juste retour des choses, comme le signalent plusieurs articles de presse exhortant le public à se présenter en nombre à ces représentations. Un article du Journal de Rouen, daté du 3 mars 1927, offre une preuve matérielle de l’importance accordée à l’événement : la police gothique, très exceptionnelle, est utilisée pour le titre (« La Tétralogie : La Walkyrie ») et pour le nom de l’auteur de l’article, Paul-Louis Robert.

L’analyse de la distribution montre que la troupe régulière du Théâtre des Arts est renforcée uniquement par un ténor de l’Opéra de Paris, Victor Forti. La création du Ring est une opération coûteuse pour le théâtre : le recours à ce chanteur peut ainsi se concevoir comme un moyen d’attirer un public de connaisseurs habitués de l’Opéra de Paris, mais aussi comme un « investissement » visant à garantir la bonne interprétation de deux rôles essentiels de la tétralogie. Le tableau ci-dessous rassemble la distribution générale du Ring :

La distribution du Ring à Rouen en 1927

Comme nous pouvons le constater, certains interprètes tels que Béatrice Andriani, Humbert Tomatis, Victor Forti et Germaine Cossini jouent dans les quatre opéras en changeant ou non de rôle : c’est un fait d’importance qui témoigne de l’adaptabilité des chanteurs et du caractère éprouvant de ce quadruple événement. C’est également une conséquence des contraintes économiques imposées au Théâtre des Arts.

Nous n’avons aucune information sur les partitions utilisées lors de ces représentations, faute d’exemplaires conservés dans les archives locales. Cependant il est possible d’affirmer, notamment d’après Cécile Rose [1], que les quatre opéras furent chantés en français. Pour deux opéras (La Walkyrie, Siegfried) le traducteur est connu : il s’agit d’Alfred Ernst. D’après l’article du Journal de Rouen du 3 mars 1927 déjà cité, il semble que certaines coupures sont faites dans La Walkyrie. En effet, l’auteur de cet article, Paul-Louis Robert, évoque « quelques longueurs dans le livret » en citant l’avis du traducteur Alfred Ernst, et indique qu’elles seront probablement coupées en suivant les usages de l’époque. Cependant, rien ne permet d’affirmer qu’elles le soient réellement. Aucune information ne nous est parvenue pour les trois autres parties de la tétralogie. Événement remarquable car coûteux, des décors sont créés, fruit de la collaboration étroite entre le régisseur et le décorateur. La représentation de 1927 est donc pensée pour devenir une référence. Nous possédons peu d’informations sur ces décors : quelques indications sur le premier tableau, les Ondines portées pas des câbles, un décor évoquant les « profondeurs du Rhin », ou encore le palais de Guibighs, la perspective sur le Rhin, la toile de fond qui montre le Walhalla. Concernant les costumes, deux illustrations de Pierre le Trividic dans le Rouen Gazette du 19 mars 1927 présentent les costumes de Brünnhilde et de Wotan.

Rouen Gazette, 19 mars 1927.

Paul-Louis Robert est chargé par le théâtre de donner une conférence juste avant la première représentation, comme il le confirme dans son article du Journal de Rouen daté du 3 mars :

« Nous nous efforcerons, samedi soir, autant qu’on peut y réussir en cinquante minutes, de faire jouer les 120 thèmes environ qu’il est indispensable de connaître pour bien suivre le développement symphonique, et aussi d’expliquer les caractères et l’action de la Tétralogie. »

Cet extrait montre de quelle manière sont abordées les représentations à venir : le public visé semble fortement être un public d’amateurs et de connaisseurs, et on juge nécessaire une présentation analytique de l’œuvre, du moins pédagogique, afin d’aborder sa construction complexe. Mlle Thivin, pianiste, joue les thèmes et leitmotive évoqués par le conférencier.

L’orchestre et les chanteurs sont très bien reçus et salués de manière quasi unanime. D’après un article du Journal de Rouen :

« “Jamais l’orchestre n’a été si magnifique“ disait un vieil habitué. […] Les titulaires de pupitre et supplémentaires, sous l’impulsion admirable de M. Lebot, donnent leur maximum. […] »

On félicite l’orchestre et son chef, Adolphe Lebot, dont on apprécie la clarté et la précision, la flamme et le respect du style wagnérien. C’est aussi le cas des interprètes : ils sont généralement appréciés pour la clarté de leur expression et la « possession » des rôles. La mise en scène est évoquée pour son « caractère » et son aspect « pittoresque » : on peut supposer que les décors respectaient globalement ce qui avait été présenté à Bayreuth. Les décors et les machines sont remarqués, et quelques éléments plus particulièrement, notamment le dragon de Siegfried dont on « n’entrevoit dans l’ombre que les yeux verdâtres » [2], « très audacieuse innovation » selon l’auteur de l’article.

Cette représentation du Ring est source de débats dans la presse locale, opposant les tenants de l’opéra « difficile », représentés par Paul-Louis Robert et le Journal de Rouen, et ceux d’un opéra « plus populaire », défendus par Rouen Gazette. Dans cette optique, un journaliste de Rouen Gazette évoque le « snobisme » dont il faut faire preuve pour assister à une représentation cyclique, à l’image du Ring. Wagner est ainsi considéré comme le compositeur d’une œuvre compliquée, qui n’est pas accessible à tous les publics et qui n’aurait pas sa place dans un théâtre dans lequel « on vient pour se délasser » [3]. Ainsi cet incroyable événement donne lieu à une querelle dont il faut noter qu’elle est circonscrite à la question esthétique.

Cependant, les attentes du public du Théâtre des Arts sont-elles comblées ? Malgré une réception très positive, nous l’avons vu, le nombre de spectateurs présents à chaque représentation semble insuffisant. Même s’il faut rester vigilant et garder à l’esprit les divergences entre le Journal de Rouen et Rouen Gazette, influençant sûrement la rédaction des articles, il semble que le succès ne soit pas au rendez-vous et les recettes espérées non atteintes. Par exemple, la représentation de L’Or du Rhin, le samedi 5 mars, génère 6 621,80 F de recette, contre 10 214 F pour La Favorite de Gaetano Donizetti, le 4 mars [4]. Cela s’explique par la nature du public de l’œuvre de Wagner : un public de connaisseurs, et donc un public forcément plus réduit que celui des œuvres jugées plus populaires, ou, du moins, plus accessibles.

Ainsi, en 1927, la ville de Rouen est le théâtre d’un événement considérable dans l’histoire de l’art lyrique et du spectacle en France. Cependant, il n’y a pas d’exception rouennaise, étant donné les représentations précédentes du Ring, à Lyon et Paris, et celles qui suivront Rouen, notamment à Toulouse deux semaines plus tard. Œuvre difficile à monter, le Ring occupe l’attention de la presse rouennaise avant, durant, et après sa représentation, notamment à travers de nombreux débats esthétiques dans les journaux rouennais. Au plan local, le Ring a pour conséquence la création de la Société des Amis du Théâtre des Arts, à l’initiative de Paul-Louis Robert, dont l’objectif est d’organiser une souscription destinée à financer la création d’autres chefs-d’œuvre de l’art lyrique. En 1928, ce sera le cas de Parsifal.

[1] Cécile ROSE, Le théâtre lyrique en Normandie entre les deux guerres, 1918-1939, thèse de doctorat, université de Paris-Sorbonne, 1990, p. 485.

[2] Journal de Rouen, 10 mars 1927, p. 3.

[3] Sur ce point de vue, voir « Encore une exécution capitale : celle de la Tétralogie », Rouen Gazette, 5 mars 1927, p. 1.

[4] Archives municipales de Rouen, 2R6, saison 1924/1925 1926/1927.

> Consulter le dossier « Le Ring à Rouen en 1927 » sur Dezède