Archives par mot-clé : Festival

Le Festival international de musique de Vichy (1935)

Quelques semaines après avoir programmé une tétralogie en français dont la direction avait été confiée à un chef d’orchestre allemand, le casino de Vichy accueille le festival international de musique organisé dans le cadre du Conseil permanent pour la coopération internationale des compositeurs entre le 1er et le 9 septembre 1935. Placées sous la présidence de Richard Strauss, président de la Reichsmusikkammer (une structure fondée par les nazis), et les vice-présidences du français Albert Roussel et de l’italien Adriano Lualdi, ces manifestations sont en réalité une opération de propagande visant à s’opposer au festival annuel de la Société internationale de musique contemporaine organisé au même moment à Prague.

L’article consacré au Festival dans l’ouvrage Faites vos jeux. La musique dans les casinos français dirigé par Martin Guerpin et Étienne Jardin (Arles/Paris, Actes Sud/Palazzetto Bru Zane, 2024), trouve son prolongement dans Dezède sous la forme d’un dossier reconstituant l’ensemble des dix-sept événements programmés dans ce cadre. Dezède compte ainsi une nouvelle publication augmentée.

Consulter le dossier Festival international de musique de Vichy (1935)

Consulter le dossier Le Ring à Vichy (1935)

Le Festival Massenet de l’Opéra de Saint-Étienne (1990-2015)

Réalisé par Jonathan Parisi, ce dossier recense l’intégralité des 52 représentations lyriques programmées par l’Opéra de Saint-Étienne dans le cadre du Festival Massenet et le programme de ses huit colloques organisés avec l’Université Jean Monnet.

Dans un développement prochain, ce dossier envisage d’intégrer également la chronologie des récitals, des concerts symphoniques et des concerts de musique de chambre qui ont contribué à la riche programmation du Festival Massenet.

Créé en 1990, le Festival Massenet compte douze éditions, produites et programmées par l’Opéra de Saint-Étienne jusqu’en 2015. Il témoigne de l’engagement inédit de la structure dans la redécouverte et la valorisation de l’œuvre de Jules Massenet, né en 1842 à Saint-Étienne. Durant plus de deux décennies, le Festival Massenet affiche les grands noms de la scène lyrique et s’illustre également comme dénicheur de talents. Par ailleurs, tandis que l’Opéra de Saint-Étienne développe autour de 1990 son propre orchestre, son chœur et ses ateliers de création de décors et de costumes, le Festival Massenet devient le lieu d’expression privilégié des forces vives de l’institution, artistiques comme techniques. Dès sa première édition, le Festival entend privilégier des ouvrages inédits ou absents du répertoire courant et engager une démarche d’enregistrement discographique.

De 1990 à 1994, les premières éditions du Festival font appel à trois metteurs en scène successifs : Guy Coutance (Cléopâtre, 1990), Claude d’Anna (Esclarmonde, 1992) et Adriano Sinivia (Panurge, 1994). Mais à partir de la 4e édition, Jean-Louis Pichon, fondateur du Festival Massenet et directeur de la Maison de la Culture et de la Communication, propose sa propre équipe de mise en scène.  De 1996 à 2009, celle-ci va concevoir et réaliser la mise en scène de chaque ouvrage lyrique programmé au Festival et assurer bon nombre de ses plus grandes réussites : Thaïs, Le Roi de Lahore, Roma, Sapho, Le Jongleur de Notre-Dame, Ariane, Manon

Lire la suite et consulter le dossier sur Dezède : https://dezede.org/dossiers/festival-massenet-1990-2015/