Archives par mot-clé : Ravel

Les créations de L’Heure espagnole de Ravel

Après les trois dossiers « Le Bolero de Ravel (1928-1945) » (près de 700 événements) et « Maurice Ravel chef d’orchestre (1899-1934) » (77 programmes de concerts), et « Les créations de L’Enfant et les sortilèges de Ravel », Manuel Cornejo propose un quatrième dossier réunissant quatre premières de L’Heure espagnole, comédie musicale de Maurice Ravel sur un livret de Franc-Nohain, composée en 1907 mais créée seulement quatre ans plus tard en raison des réticences à monter l’ouvrage d’Albert Carré, directeur de l’Opéra-Comique, qui se laissa convaincre par Louise Cruppi, protectrice de Maurice Ravel :

1.      La création mondiale, le 19 mai 1911, à l’Opéra-Comique, sous la direction orchestrale de François Rühlmann, avec Geneviève Vix dans le rôle de Concepción, Jean Périer dans le rôle de Ramiro, Maurice Coulomb dans le rôle de Gonzalve, Jean Delvoye dans le rôle d’Iñigo, Maurice Cazeneuve dans le rôle de Torquemada, avec des décors d’Alexandre Bailly ;

2.      La première au Théâtre royal de la Monnaie, à Bruxelles, le 27 janvier 1921, sous la direction orchestrale de François Rühlmann, avec Terka Lyon dans le rôle de Concepción, C. Charmat dans le rôle de Ramiro, Paul Arnaud dans le rôle de Gonzalve, Alexis Boyer dans le rôle d’Iñigo, Hector Dognies dans le rôle de Torquemada, avec des décors de Jean Delescluze ;

3.      La première à l’Opéra de Paris, le 5 décembre 1921, sous la direction orchestrale de Philippe Gaubert, avec Fanny Heldy dans le rôle de Concepción, Robert Couzinou dans le rôle de Ramiro, Henri Fabert dans le rôle de Gonzalve, Albert Huberty dans le rôle d’Iñigo, Gaston Dubois dans le rôle de Torquemada, avec des décors d’André Mare ;

4.      La première à l’Opéra de Monte-Carlo, le 26 janvier 1924, sous la direction orchestrale de Victor de Sabata, avec Fanny Heldy dans le rôle de Concepción, Robert Couzinou dans le rôle de Ramiro, Henri Fabert dans le rôle de Gonzalve, M. Arnal dans le rôle d’Iñigo, Gaston Dubois dans le rôle de Torquemada.

Ce dossier tâche de réunir le plus grand nombre de comptes rendus de chacune de ces premières, afin de se forger une idée la plus précise possible de la réception de l’œuvre de Maurice Ravel et de Franc-Nohain.

Tout internaute disposant d’éventuelles sources complémentaires sur ces quatre premières peut nous contacter en vue de leur incorporation à Dezède.

Contact : amisdemauriceravel@gmail.com

Consulter le dossier « Les créations de L’Heure espagnole de Ravel »sur Dezède.

Les créations de L’Enfant et les sortilèges de Ravel

Après les deux dossiers « Le Bolero de Ravel (1928-1945) » (près de 700 événements) et « Maurice Ravel chef d’orchestre (1899-1934) » (77 programmes de concerts), Manuel Cornejo propose un troisième dossier réunissant quatre premières de L’Enfant et les sortilèges, fantaisie lyrique de Maurice Ravel sur un livret de Colette, envisagée dès 1916 et composée entre 1919 et 1925 :

  1. La création mondiale, le 21 mars 1925, à l’Opéra de Monte-Carlo, sous la direction orchestrale de Victor de Sabata, avec Marie-Thérèse Gauley dans le rôle de l’Enfant — remplaçant Fanny Heldy initialement prévue mais empêchée ;
  2. La première à l’Opéra-Comique le 1er février 1926, sous la direction orchestrale d’Albert Wolff, avec Marie-Thérèse Gauley dans le rôle de l’Enfant ;
  3. La première au Théâtre royal de La Monnaie, le 11 février 1926, sous la direction orchestrale de Léon Molle, avec Livine Mertens dans le rôle de l’Enfant ;
  4. La première à l’Opéra de Paris le 17 mai 1939, sous la direction orchestrale de Philippe Gaubert, avec Jacqueline Courtin dans le rôle de l’Enfant.

Ce dossier tâche réunir le plus grand nombre de comptes rendus de chacune de ces premières, afin de se forger une idée la plus précise possible de la réception de l’œuvre de Maurice Ravel et de Colette.

Tout internaute disposant d’éventuelles sources complémentaires sur ces quatre premières peut nous contacter en vue de leur incorporation à Dezède.

Contact : amisdemauriceravel@gmail.com

Consulter le dossier « Les créations de L’Enfant et les sortilèges de Ravel » sur Dezède.

Maurice Ravel chef d’orchestre (1899-1934)

Bibliothèque Nationale de France, Maurice Ravel (CNews) [dirigeant un concert au Queen’s Hall de Londres, 14 avril 1923]

Après le récent dossier Bolero de Ravel (1928-1945), regroupant environ 650 programmes, dont près de 400 du vivant du compositeur, Dezède compte un nouveau dossier réalisé par Manuel Cornejo et consacré cette fois-ci à une facette moins connue : « Maurice Ravel chef d’orchestre (1899-1934) ». Ce dossier réunit un total de 77 programmes entre le 27 mai 1899 et le 25 novembre 1934. L’ensemble montre l’ampleur des voyages du compositeur en Europe et en Amérique, 47 ayant été donnés à l’étranger, 30 en France dont 28 à Paris et deux à Lyon. Au palmarès des œuvres les plus souvent dirigées par Maurice Ravel figurent La Valse (34 auditions), Bolero (32), Concerto pour piano et orchestre (21). Si le plus souvent Maurice Ravel dirigeait une — voire deux ou trois œuvres — par programme, il lui est arrivé de diriger l’intégralité de « Festivals Maurice Ravel » à 13 reprises, à Copenhague et Stockholm durant la tournée scandinave de février 1926, et au cours des 11 concerts d’orchestre de la tournée nord-américaine. Reste posée la question de la qualité de la direction d’orchestre de Maurice Ravel, parfois discutée. À propos d’un concert à Londres, le compositeur se réjouissait : « D’après les journaux je suis, sinon un grand, du moins un bon chef d’orchestre. Je n’en attendais pas tant… » En fait, la critique musicale ne s’est jamais trop étendue sur la direction d’orchestre de Maurice Ravel, soit en la passant sous silence, soit en émettant des réserves ou des critiques en général teintées d’indulgence.


Un appel est lancé à toute personne disposant d’informations complémentaires éventuelles sur ces concerts, tous les programmes et comptes rendus n’ayant pas pu être retrouvés. Contact : amisdemauriceravel@gmail.com

Consulter le dossier dans Dezède : https://dezede.org/dossiers/id/376

Le Bolero de Maurice Ravel

Dezède compte un nouveau et volumineux dossier consacré au Bolero de Maurice Ravel. Ce dossier réunit le plus grand nombre possible de programmes d’exécutions dans le monde entier du Bolero, au concert comme au théâtre, depuis la création de l’œuvre au Théâtre National de l’Opéra de Paris (Palais Garnier), le 22 novembre 1928, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale L’ensemble représente plus de 500 auditions sur cette période, dont plus de 300 du vivant compositeur. Préfiguration d’un vaste ensemble documentaire consacré à Ravel, ce dossier a été réalisé par Manuel Cornejo, éditeur scientifique de l’ouvrage Maurice Ravel : L’intégrale : Correspondance (1895-1937), écrits et entretiens (Paris, Le Passeur Éditeur, 2018) et président-fondateur de l’association des Amis de Maurice Ravel.

Un appel est par ailleurs lancé à toute personne disposant d’informations complémentaires éventuelles sur d’autres programmes avec des auditions du Bolero durant la période considérée (1928-1945), nous pensons par exemple à des auditions en Argentine et au Brésil sous la direction d’Albert Wolff pendant la Seconde Guerre mondiale.

Contact : amisdemauriceravel@gmail.com

 Consulter le dossier Le Bolero de Ravel (1928-1945) sur Dezède ainsi que les sous-dossiers Le Bolero de Ravel en France sous l’Occupation et Le Bolero de Ravel aux États-Unis (1929-1945)