Archives par mot-clé : vie musicale

Le subventionnement des concerts symphoniques

La dernière livraison de la revue en ligne Transposition (n°7, « Le prix de la musique »), contient un article que Yannick Simon a consacré au subventionnement des concerts symphoniques en France entre 1861 et 1969. Il retrace l’histoire du subventionnement par l’État français des sociétés de concerts symphoniques entre 1861, année de la fondation des Concerts populaires de musique classique par Jules Pasdeloup à Paris, et le lancement du « Plan Landowski » en 1969. Pendant un siècle, malgré l’absence de politique et de décentralisation culturelles, l’État apporte sa caution, plus souvent qu’il n’offre des moyens pécuniaires suffisants, à un nombre de plus en plus important de sociétés. D’abord empirique, ce financement se structure progressivement, avec le concours des inspecteurs de l’enseignement musical puis grâce à la création d’une commission chargée de la répartition des moyens budgétaires. Cet embryon de politique musicale n’est cependant pas sans conséquence sur les choix artistiques des sociétés de concerts symphoniques, et, plus généralement, sur le goût musical des auditeurs.

Lien vers « Le subventionnement des concerts symphoniques dans les départements français entre 1861 et 1969 »

 

France: Musiques, Cultures, 1789-1918 (FMC)

La prochaine conférence annuelle de « France : Musiques, Cultures, 1789-1918 », nouvel intitulé du projet Francophone Music Criticism, se tiendra les 6 et 7 juillet 2018 à la Bibliothèque historique de la ville de Paris.

Friday 6 July

9h30     Welcome and Coffee

9h50     Introduction: Katharine Ellis & Mark Everist

10h20-12h30     Musiques et pratiques religieuses en France au XIXe siècle

Chair: Katharine Ellis

Vincent Rollin : La presse comme source sur les dispositifs musicaux et programmes de cérémonies funèbres catholiques.

Amélie Dubreuil-Porret : Cartographie des réseaux de connexions entre les différents acteurs et institutions en lien avec la question de la restauration de la musique d’église.

Fanny Gribenski : Les Mois de Marie : des cérémonies ubiquitaires mais invisibles

14h–16h    Concert life and amateur music-making

Chair: Yannick Simon

Jennifer Walker: The Trocadéro as ‘Secular Cathedral’: The Concerts officiels at the 1900 Exposition Universelle de Paris

Stefan Keym: La Belle Époque des concerts symphoniques : pour une recherche comparative internationale

Elise Van Schingen: Presse et sociétés musicales: la Belgique à la Belle Epoque

16h Pause

16h2017h30     Musique militaire

Chair: Mark Everist

Thierry Bouzard: 1845. L’armée française met au point l’orchestre de plein air.

Laure Schnapper: Fernand Halphen (1872-1917) : un Prix de Rome transformé en chef de musique pendant la Grande guerre

Saturday 7 July

9h15–11h10     Music during WWI

Barbara Kelly: Remembering, forgetting and recovering memories: Jane Bathori’s musical action during the Great War.

Tristan Paré-Morin: The Politics of Nostalgic Waltzes in Wartime Paris

Brian Thompson: France, Music & War, as Read in the Pages of the Le Passe-temps (1914-1918)

11h10 Break/tea/coffee

11h3013h     Music and the dramaturgy of (male) emotion and (female) action in early nineteenth-century French melodrama

Chair and respondent: Diane Tisdall

Jens Hesselager: Music, Melodrama and Women in Stage Fights

Sarah Burdett: Women and Masculine Agency in British Adaptations of Pixerécourt’s Melodramas

14h30–16h40     Cultural transfer and transnational opera

Chair and introduction: Clair Rowden ­– presentation of CarmenAbroad.org with Michela Niccolai

Jann Pasler: Globalizing music history through women’s work: Female theater directors in the French empire, 1890-1910

Tatiana Santiago: La Schola Cantorum et Joaquín Turina: l’influence de la France sur la régénération musicale espagnole.

Guilia Giovani: «L’édifice s’élève, il faut le remplir». Napoleon’s Italian Campaigns to enrich the Paris Conservatoire library (1796-1803)

16h40 Pause

17h18h15     Music and Culture in the July Monarchy

Meagan Mason: July Monarchy Salons as Networking Events for the Professional Musician

Shaena Weitz: Henri Herz and the Gazette musicale: Propaganda and the “Truthiness” of Deceit

La Schola Cantorum de Nantes

Le 20 décembre 2017, Michelle Bourhis a défendu sa thèse intitulée « La Schola Cantorum dans la vie symphonique à Nantes de 1913 à 1947 » devant un jury composé de Jean-Christophe Branger, Florence Doé de Maindreville, Guy Gosselin, Laure Schnapper et Yannick Simon (directeur de recherche).

De 1913 à 1947, entre la première prestation de ses chœurs jusqu’au décès de sa fondatrice Marguerite Le Meignen, la Schola Cantorum de Nantes connaît une activité ininterrompue malgré deux guerres mondiales et un contexte politique agité. Le lien avec la Schola Cantorum de Paris fondée par Vincent d’Indy, affirmé avec conviction au début de l’apparition de la Schola de Nantes, se relâche très rapidement pour laisser place à une réalisation originale. Dans le même temps, Marguerite Le Meignen, organisatrice, chef de chœur et chef d’orchestre à la forte personnalité, occupe une place centrale, voire hégémonique, dans la vie musicale nantaise de l’entre-deux-guerres et de l’Occupation. C’est seulement à la fin de cette période qu’apparaît une société concurrente, l’Association des concerts symphoniques du conservatoire de Nantes, préfiguration de l’actuel Orchestre national des Pays-de-la-Loire.

Outre un panorama de la vie musicale nantaise centré sur la figure de Marguerite Le Meignen, la thèse contient des répertoires de programmes constituant une large documentation venant enrichir la recherche sur l’espace musical français.

> Consultez la thèse en ligne

Colloque « 140 ans de musique à Angers »

Programme du premier concert de l’Association artistique d’Angers (Bibliothèque municipale d’Angers)

Les 29 et 30 novembre 2017, se tiendra à l’Université catholique de l’Ouest à Angers un colloque consacré à la vie musicale dans cette ville depuis la fondation de l’Association artistique d’Angers en 1877. Même si le répertoire de cette société de concerts populaires active entre 1877 et 1893 n’a pas été versé dans Dezède — il est consultable dans l’ouvrage de Yannick Simon intitulé L’Association artistique d’Angers (1877-1893). Histoire d’une société de concerts populaires suivie du répertoire des programmes des concerts (Paris, Société française de musicologie, 2006, 415 p.) — Angers est néanmoins présent sur le site à travers deux dossiers : Les premiers concerts populaires à Angers (1864-1865) ; Concerts de musique de chambre à Angers (1864-1877).

Site « Colloque 140 ans de musique à Angers 29 & 30 novembre 2017 »

Pour citer ce billet : Yannick Simon, « Colloque « 140 ans de musique à Angers » », Carnet Dezède, 02/11/2017, [en ligne] https://dezede.hypotheses.org/664